Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 13:48

France Un bourdon déclenche une alerte terroriste dans un lycée

L'insecte de bonne taille a créé la panique chez les élèves. Et provoqué une jolie pagaille, mardi à Aix-en-Provence.

Un bourdon a fichu une sacrée pagaille, dans un lycée français

Un bourdon a fichu une sacrée pagaille, dans un lycée français Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est mardi après-midi, dans une salle de classe du lycée Cézanne d’Aix-en-Provence (F), qu'un gros bourdon s'est introduit, créant la panique chez les élèves qui se sont mis à hurler et à courir dans tous les sens.

Du coup, explique France Bleu, un professeur de philosophie qui passait par-là, voyant les ados en panique, a cru qu'une attaque terroriste était en cours! Il a alors confiné les élèves, comme le veut la procédure. Sauf que ceux-ci, paniqués, ont composé le numéro d’urgence.

C'est donc, dans les minutes qui ont suivi, une armada de policiers lourdement armés qui a débarqué dans le lycée... avant qu’un responsable un brin gêné leur explique qu’il ne s’agissait que d’un très gros malentendu.

Pas très contents, les policiers ont expliqué aux élèves qu'un peu de modération serait bienvenue, la prochaine fois... Puis les cours ont repris.

L.S.

Créé: 08.11.2019, 07h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.