Lundi 24 septembre 2018 | Dernière mise à jour 17:32

Sion Entre le match et son concert, Liam Gallagher n'a pas choisi!

Mercredi à Sion sous les étoiles, l'ex-chanteur d'Oasis s'est fait diffuser Croatie-Angleterre sur scène. Récit.

Au moment de monter sur scène, son équipe menait encore au score. Mais plus pour longtemps.

Au moment de monter sur scène, son équipe menait encore au score. Mais plus pour longtemps. Image: F. Melillo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quand l'Angleterre s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde de football, les organisateurs de Sion sous les étoiles ont sué: Liam Gallagher devait se produire à 21 h le mercredi 11 juillet, pile pendant la deuxième mi-temps de son équipe contre la Croatie; allait-il mettre tout le monde en retard pour regarder jouer les Three Lions dans sa loge? Ou pire: annuler?

Mercredi à 21 h tapantes, l'ex-chanteur d'Oasis est pourtant bien sur scène. Et pour cause: le match est diffusé sur un écran géant dans son dos! Liam a encore trouvé l'occasion de se faire remarquer. En fait, la proposition vient de Michael Drieberg, le patron du festival, qui a sans doute trouvé là le moyen de faire plaisir à tout le monde. Le public, d'abord surpris, n'étant en effet pas plus dérangé que ça. Et Liam Gallagher a pu faire... du Liam Gallagher.

La Croatie égalise, Liam arrête de chanter

«Ne faites pas attention à moi!» lance-t-il alors qu'il entame rapidement «Morning Glory». Le frère de Noel mélange en effet son répertoire solo à celui d'Oasis. Sa voix a tendance à dérailler et, bien sûr, l'attention n'est pas du tout là. Mais c'est pareil du côté des spectateurs. Liam profite des parties instrumentales pour river ses yeux sur l'écran. Et c'est l'égalisation de la Croatie à la 69e (ou plutôt la 27e pour son concert)! Quelques spectateurs osent exulter, Liam arrête de chanter, se retourne, ne dit rien puis reprend presque comme si de rien n'était. Que se passe-t-il dans sa tête?

A la 72e, poteau pour la Croatie: les guitares rugissent, le public aussi. Liam ne bronche pas et balance un tube: «Cette chanson s'appelle «Some Might Say», dit-il. Après vingt-cinq ans dans le milieu musical, sa façon de se tenir n'a absolument pas changé. Liam, lunettes noires et coupe-vent, a la tête en avant, les deux mains derrière le dos – mais serait-il pour autant un bon élément dans un mur lors d'un coup franc. Et toujours cette manière de dire «thank you» qui ressemble à «fuck you».

A la 88e, Gallagher lance «Whatever»

C'est la 76e minute, les Croates pressent de plus en plus. On commence à craindre que si, dans un quart d'heure, l'Angleterre perd, Liam va tout envoyer balader. Mais si le match nous emmène jusqu'aux prolongations, le concert ne va pas décidément aller en s'améliorant. A la 88e, Gallagher lance «Whatever». Comme par dépit. Quoi? La victoire de l'Angleterre ne l'intéresse plus? Et «Wonderwall» retentit sur le coup de sifflet signalant la fin des 90 minutes réglementaires. Du match, donc. Mon Dieu, on va se taper les spots publicitaires des partenaires de la RTS durant le concert? Ouf! L'écran diffuse enfin des images de la scène. Juste le temps d'un titre.

A la 97e (soit après une heure de concert), Liam Gallagher, pas joueur, annonce que ce sera sa dernière chanson: «Live Forever». Dude, sur le programme il te reste trente minutes à chanter et le match doit durer encore presque autant! Mais effectivement, il sort du terrain, il abandonne la partie. L'écran, lui, reste allumé pour les festivaliers.

La Croatie marque le 2 à 1. A 23 h 30, l'Angleterre est éliminée. On n'ose imaginer l'état des loges de Liam Gallagher... (Le Matin)

Créé: 12.07.2018, 07h15

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

En direct de Twitter avec @lemondedekaro et @Fluckskywalker





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.