Mercredi 13 novembre 2019 | Dernière mise à jour 22:51

Festival Sandor: «Le Montreux Jazz, c'est le Graal»

Nouvel espoir de la pop francophone, la chanteuse romande se produira ce lundi à 22 h 15 au Liszto Club. Rencontre juste avant son concert.

Sandor dans les loges du Liszto Club.

Sandor dans les loges du Liszto Club. Image: S. Anex

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La scène romande nous envoie ce soir l'une de ses représentantes les plus intéressantes du moment: Sandor. Valaisanne d'origine habitant Lausanne, elle a sorti en février un premier album éponyme où des nappes synthétiques parfois 80's portent des mélodies aux accents de chanson française. Onze titres qu'on passe en boucle jusqu'à les connaître par cœur. «J'ai écouté énormément de variété française. Je ne plaisante pas: quand je vais en soirée karaoké, je demande toujours une chanson de Niagara parce que je suis sûre de toutes les connaître très bien!» raconte-t-elle installée à une terrasse de l'avenue de... France.

Nous rencontrons Sandor, en début d'après-midi. À 22 h 15, elle sera sur scène au Liszto Club et si la brune, trentenaire, sourit beaucoup, elle est déjà tendue. «Je carbure au Rescue», avoue-t-elle. Pourtant, depuis trois ans elle a déjà fait certains des festivals les plus branchés d'Europe, comme le Printemps de Bourges, les Nuits Botaniques à Bruxelles ou les Transmusicales de Rennes. «Pour moi, Montreux, c'est encore une autre dimension, c'est le Graal.»

Reprises de Thiéfaine

Ce sont ses parents qui lui ont transmis le goût de la musique. Maman jouait du piano, papa du saxophone. Les instruments traînaient donc dans la maison mais c'est la guitare électrique qu'elle a choisie. En autodidacte, elle reprenait du Thiéfaine, puis elle a pris quelques cours à l'EJMA à Sion avant de faire l'école de technologie musicale à Genève. «Quand je joue chez moi, ça ne ressemble pas du tout à ce que je fais sur mon disque. Pareil, quand mes amis me demandent de jouer, ça n'a aucun rapport! rigole-t-elle. Je compose beaucoup sur les claviers.»

«Des nanas de la même génération»

Ses chansons, celle qui est enseignante de profession les écrit et les interprète en français. Ce n'était pas prémédité. Au début, Sandor faisait ça juste pour elle. «Je n'avais pas de complexe sur ce que j'écrivais, j'étais la seule concernée, explique-t-elle. Et c'est sur les encouragements de mon entourage que j'ai décidé de sortir tout ça. Mais c'est vrai que ces chansons sont des exécutoires, elles sont très intimes.» L'accueil a d'ailleurs été très positif en France, où l'album est disponible depuis avril dernier. Une sortie au Canada devrait suivre en 2020.

On souhaite à Sandor le même succès que Juliette Armanet, Christine & The Queens, Clara Luciani ou Angèle, des artistes qu'elle écoute beaucoup. «On est toutes des nanas de la même génération qui ont été bercées par Serge Gainsbourg et Michel Berger. On a ce truc mélodique et le point commun de la langue. Je suis hypercontente d'être entraînée dans cette vague.»

Sandor sera aussi le 31 juillet au Palp Festival, à Martigny, et le 9 août à Sierre-Zinal en concert.

Créé: 01.07.2019, 18h21

En direct de Twitter avec @lemondedekaro et @Fluckskywalker





Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.