Mardi 15 octobre 2019 | Dernière mise à jour 19:11

Bilan Daniel Rossellat: «En aucun cas on ne bradera des billets»

Canicule, intempéries et annulations, la 44e édition du Paléo restera comme celle de tous les extrêmes. Le festival n'a pas affiché complet pour la première fois depuis vingt ans.

Daniel Rossellat se dit serein: «On a vendu 99% de la totalité des billets. Même si on n'a pas gagné tous les matches, on est champion suisse.»

Daniel Rossellat se dit serein: «On a vendu 99% de la totalité des billets. Même si on n'a pas gagné tous les matches, on est champion suisse.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est les chaussures encore crottées du déluge de la veille que nous avons assisté à la conférence de clôture du 44e Paléo, dimanche. Pour la première fois depuis des lustres, la soirée n'allait pas afficher complet. Mais, devant la presse, Daniel Rossellat, le boss du festival, s'affiche en vainqueur: «On a vendu 99% de la totalité des billets. Même si on n'a pas gagné tous les matches, on est champion suisse, lance-t-il. D'ailleurs, si on me demandait de signer pour la même fréquentation pour les vingt prochaines années, je le ferais sans hésiter.» Pour lui, la stratégie à avoir est de consolider la fidélité. «On doit faire en sorte que le festivalier ait envie de revenir l'année d'après. En aucun cas, on ne bradera des billets!» affirme-t-il.

Comme de coutume, Daniel Rossellat ne veut retenir que le positif. Même quand le festival doit faire face à une importante annulation, comme celle de Shaka Ponk samedi. «Entre ça et la météo, la situation aurait pu être très démoralisante. La journée était infernale, mais à la fin c'était le paradis», analyse-t-il tout en soulignant que «tout le monde a été héroïque». La chanteuse de Shaka Ponk a eu une extinction de voix et le festival a tout tenté pour que le concert se fasse, allant la voir avec un médecin avant d'apprendre en fin d'après-midi que le groupe annulait son concert.

«Elan de solidarité immédiat»

«C'est le génial Stephan Eicher qui a alors monté un projet un peu fou», explique le programmateur Jacques Monnier. Le Bernois, déjà en concert en premier sur la Grande Scène, est en effet revenu à minuit avec des invités, comme DJ Zebra, et d'autres artistes de la soirée comme Robert Charlebois. «Les téléphones n'ont pas arrêté de crépiter. Il y a eu un élan de solidarité immédiat et touchant», raconte Jacques Monnier. Trente spectateurs ont même été recrutés pour monter une chorale et les loges se sont transformées en salle de répétition. Au final, le public a pu assister à quelque chose d'aussi improbable que magique.

Autre défection qui a abouti à une histoire rocambolesque: Fontaines D.C., le jeudi 25 juillet. Les Anglais de LIFE ont été recrutés quatre jours avant pour remplacer les Irlandais. Mais leur avion Londres-Genève a été dévié sur Lyon à cause des intempéries et c'est à l'aide de photos depuis un taxi qu'ils ont pu donner les instructions pour le soundcheck. Ils sont finalement arrivés quinze minutes avant de monter sur scène.

The Cure historique

Mémorable encore la prestation de The Cure, jeudi. L'agent de Robert Smith et ses comparses aurait dit qu'il s'agissait de «l'un des plus beaux concerts de leur carrière». Toujours au sujet de la programmation, Jacques Monnier a souligné l'ascension fulgurante d'Angèle et les révélations Aloïse Sauvage et Hoshi qu'«on reverra sûrement au Paléo», tout en avouant avoir été «assez déçu de la prestation de Lana Del Rey».

Les beaux moments, la canicule, le déluge, les annulations font dire à Daniel Rossellat qu'il s'agit d'«une édition inoubliable». Inoubliable aussi car l'an prochain les organisateurs devront redessiner l'urbanisme à cause des travaux imminents du train Nyon-St-Cergue. On ne le connaîtra qu'en septembre quand le plan doit être adopté en séminaire.

Afrique de l'Ouest en 2020

En 2020, le Paléo amènera peut-être aussi des améliorations en matière de respect de l'environnement. Daniel Rossellat le reconnaît: «Il y a encore un certain nombre de progrès à faire.» À la question de savoir si la vaisselle consignée allait être introduite, le directeur a répondu qu'il s'agissait d'un de leurs objectifs. Mais l'impact le plus fort sur le bilan carbone est le transport. Aussi, le plus efficace serait de réduire le nombre de personnes qui viennent en voiture.

Il y a deux choses dont on est sûr au sujet de la 45e édition en 2020: elle se déroulera du 21 au 26 juillet et le Village du Monde sera consacré à l'Afrique de l'Ouest.

Créé: 28.07.2019, 17h22

En direct de Twitter avec @lemondedekaro et @Fluckskywalker





Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.