Jeudi 13 décembre 2018 | Dernière mise à jour 01:50

Canton de Genève Le PLR lance un ticket à trois pour le Conseil d'Etat

Le sortant Pierre Maudet et les députés Nathalie Fontanet et Alexandre de Senarclens ont été désignés jeudi par les délégués pour le premier tour à l'élection du Conseil d'Etat en avril 2018.

Alexandre de Senarclens, Nathalie Fontanet et Pierre Maudet ont été désignés par les délégués du parti ce 15 juin 2017 pour la course au Conseil d'Etat en 2018.

Alexandre de Senarclens, Nathalie Fontanet et Pierre Maudet ont été désignés par les délégués du parti ce 15 juin 2017 pour la course au Conseil d'Etat en 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le PLR genevois lance un ticket à trois pour le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat de 2018. Le sortant Pierre Maudet et les députés Nathalie Fontanet et Alexandre de Senarclens ont été désignés jeudi soir par les délégués réunis en assemblée générale à Veyrier (GE).

Ce trio a été choisi pour reconquérir le troisième siège PLR perdu en 2013. Les délégués ont aussi décidé de partir dès le premier tour sur un ticket de l'entente, c'est-a-dire avec le PDC. Le quatrième candidat à la candidature, le professeur des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) Philippe Morel, a été écarté.

Pierre Maudet, 39 ans, défendra le siège qui l'occupe au gouvernement depuis 2012. Il a mis en évidence ses dix ans d'expérience dans les exécutifs, dont cinq ans en Ville de Genève. «Gouverner, c'est conquérir», a-t-il martelé. Il est arrivé en tête des candidats avec 210 voix sur 216 bulletins valables.

Alors que plusieurs délégués ont fait allusion à son éventuel départ pour le Conseil fédéral suite à l'annonce de la démission de Didier Burkhalter, le conseiller d'Etat sortant n'a pas dit un mot sur cette potentielle candidature. Interrogé par la presse juste avant l'assemblée, il a aussi écarté la question.

Très applaudie

Le chef du Département de la sécurité et de l'emploi (DSE) sera accompagné par Nathalie Fontanet, 52 ans, chef de groupe du Grand Conseil. Cette juriste, qui siège au législatif cantonal depuis 2007, a relevé sa longue expérience politique. Elle a notamment plaidé pour des finances publiques saines.

Son discours a été très applaudi. Elle est arrivée en deuxième position avec 202 voix. Alexandre de Senarclens, 42 ans, est le troisième candidat (143 voix). Cet avocat qui préside le PLR genevois depuis mai 2015 est député depuis 2016. Il a mis en avant ses talents de rassembleur et de meneur d'équipe ainsi que son engagement pour Genève.

Philippe Morel, professeur aux HUG n'a pas passé la rampe (61 voix). A 64 ans, Philippe Morel jouit d'une grande notoriété, mais son parcours politique atypique n'a pas séduit les délégués. Elu au Grand Conseil en 2009 sous la bannière du PDC, il siège en indépendant depuis 2015 après avoir démissionné du PDC. Il a adhéré au PLR.

A trois ou quatre

Une première discussion a porté sur leur nombre de candidats à inscrire sur le ticket PLR. Avec 168 voix sur 229, la majorité des délégués a opté pour trois candidats, comme le proposait le comité directeur.

«Il faut avoir le courage de décider ce soir et de ne pas 'refiler' la patate chaude au peuple», a plaidé un délégué. L'ex-conseillère d'Etat Martine Brunschwig Graf a aussi insisté sur les risques d'une «campagne malsaine» avec un ticket à quatre.

Les partisans d'un ticket à quatre voulaient que le PLR assume ses ambitions en visant quatre sièges. «Plus nous aurons de candidats connus, plus les électeurs cocheront un PLR», a relevé le député Yvan Zweifel.

Le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat aura lieu le 15 avril 2018. Sur les sept conseillers d'Etat qui siègent actuellement, seul François Longchamp ne se représente pas. Il quitte le gouvernement après trois législatures. (ats/nxp)

Créé: 15.06.2017, 23h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.