Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 15:58

Genève Ville et canton soutiennent l'extension du MAH

Les autorités sont favorables au projet d'agrandissement du Musée d'art et d'histoire soumis au vote le 28 février.

Le musée est le plus grand du genre en Suisse.

Le musée est le plus grand du genre en Suisse. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités du canton et de la Ville de Genève soutiennent unanimement le projet de rénovation et d'agrandissement du Musée d'art et d'histoire, en votation le 28 février. Il en va du rayonnement régional et international de Genève, ont-elles souligné.

Lundi, devant les médias, le conseil administratif de la Ville de Genève in corpore et le président du Conseil d'Etat François Longchamp ont avancé leurs arguments en faveur du «oui». Ce projet «audacieux enthousiasmant» constitue «une opportunité historique, culturelle, qui ne se représentera pas de sitôt», a souligné François Longchamp.

Le conseiller administratif en charge de la Culture, Sami Kanaan, a insisté sur le triple objectif de la votation: la rénovation d'un bâtiment centenaire vétuste, l'extension de ses surfaces d'exposition de 52% «pour nos collections avant tout» - dont seul 1,5% est actuellement exposé - et la transformation du musée en un lieu de vie et de rencontres afin d'attirer de nouveaux publics.

«Collections extraordinaires»

Du côté du financement, le privé apporte 67 millions de francs, soit plus de 51% du coût. Des soutiens qui seront perdus en cas de «non» fin février, a mis en garde Sami Kanaan. «Il n'y aura pas de dépassements de crédits», a assuré Rémy Pagani, en charge du département des constructions et de l'aménagement, rappelant la politique municipale de rénovation des institutions culturelles.

A l'étroit dans ses murs dès son inauguration, le Musée d'art et d'histoire est pourtant le plus grand musée encyclopédique de Suisse. Pour le conseiller administratif Guillaume Barazzone, il est impératif de donner davantage de place à ses «collections extraordinaires» qui sont prêtées dans le monde entier et d'augmenter ainsi l'attrait touristique du musée et de Genève.

La Ville de Genève ne craint pas un recours contre l'absence de consultation du Conseil municipal sur la convention la liant à la Fondation Gandur pour l'art, décriée par Ensemble à Gauche. Selon Sami Kanaan, le délibératif n'est pas compétent en la matière. «Le Musée d'art et d'histoire, qui n'a pas de budget d'acquisition, reçoit des œuvres en permanence sans décision du Municipal», a-t-il indiqué. (ats/nxp)

Créé: 25.01.2016, 13h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.