Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 11:32

Danemark Apple investit dans un centre de données

Il s'agit du deuxième centre dans le pays, après celui de Viborg en 2015, qui avait également coûté plus de 870 millions de francs.

Apple va traiter «des milliards de messages électroniques» dans ses nouvelles installations au Danemark.

Apple va traiter «des milliards de messages électroniques» dans ses nouvelles installations au Danemark. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Apple prévoit d'investir six milliards de couronnes danoises (plus de 870 millions de francs) entre 2017 et 2019 dans un nouveau centre de données, a annoncé lundi le géant américain. L'installation prendra ses quartiers dans le sud du Danemark.

Le futur centre d'Aabenraa emploiera entre 50 et 100 personnes. Il fonctionnera grâce aux énergies renouvelables.

L'installation permettra de traiter «des milliards de messages électroniques, les réponses de Siri et les téléchargements de titres sur iTunes», a expliqué Erik Stannow, directeur d'Apple pour les pays nordiques. En 2015, la firme avait lancé son premier centre de données à Viborg, dans le nord du Danemark, pour un coût similaire. (ats/nxp)

Créé: 10.07.2017, 11h21

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters