Dimanche 18 novembre 2018 | Dernière mise à jour 04:50

Internet Bientôt des pubs dans Facebook Messenger

Après des tests «prometteurs» en Australie et en Thaïlande, «les pubs dans Messenger sont généralisées», a annoncé mardi le groupe Facebook.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Facebook va permettre l'insertion de publicités sur la page d'accueil de son service de messagerie instantanée Messenger, a annoncé le groupe mardi, nouveau moyen pour le géant du net d'accroître encore ses recettes publicitaires.

Après des tests «prometteurs» en Australie et en Thaïlande, «les pubs dans Messenger sont généralisées», écrit le groupe dans un communiqué, soulignant que 1,2 milliard de personnes utilisent Messenger régulièrement.

Concrètement, Facebook invite les annonceurs à créer des publicités pour la page d'accueil de l'application mobile Messenger, qui leur permettront d'atteindre plus largement les utilisateurs. Actuellement, les annonceurs ne peuvent atteindre que les utilisateurs de Messenger qui sont déjà en conversation avec eux.

Facebook à saturation

Facebook ne précise pas quand le grand public commencera à voir ces publicités dans le menu d'accueil.

Cette annonce intervient alors que Facebook cherche de nouveaux moyens d'accroître encore sa part de marché de la publicité numérique, qui constitue l'essentiel de son chiffre d'affaires.

Le réseau social, qui revendique depuis peu 2 milliards d'utilisateurs mensuels, est arrivé à saturation: il n'y a plus de place pour y placer davantage de publicités, d'où le choix d'ouvrir Messenger beaucoup plus largement aux annonceurs. (afp/nxp)

Créé: 12.07.2017, 00h56

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters