Vendredi 24 novembre 2017 | Dernière mise à jour 10:13

Geek Il prend 2 ans à construire «Wall-E»

Un informaticien californien a passé 2600 heures à reproduire l’attachant héros du film Pixar.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il bouge la tête, se déplace, dit bonjour de la main et arrive à parler avec sa voix métallique si particulière. La réplique du héros de dessin-animés « Wall-E » est devenu en peut de temps la coqueluche du comté d’Orange en Californie. Il aura fallu à Mike Senna, un informaticien américain, près de deux ans de travail, à raison de 25 heures hebdomadaires après son emploi, pour arriver à la réaliser. Il a dû tout construire de zéro et a trouvé de nombreuses pièces dans les magasins de bricolage de la région. Le Californien a décrit toutes les étapes de la construction sur son blog.

La première sortie officielle a eu lieu à l’occasion d’un événement de charité pour des enfants malades. «Ils étaient très content», a confié son créateur dans une vidéo.

Mike Senna n’en est pas à son coup d’essai. En 2003, il avait déjà construit une réplique du robot R2-D2, de la saga «La Guerre des étoiles».

(Le Matin)

Créé: 05.08.2012, 12h09


Sondage

Parvenez-vous à épargner, chaque mois?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.