Lundi 18 mars 2019 | Dernière mise à jour 20:56

Télécoms Le Mobile World Congress laisse un goût d'inachevé

La grand messe de la téléphonie mobile à Barcelone vient de fermer ses portes. Entre une 5G plus évolution que révolution et des smartphones pliables qui s'annoncent hors de prix...

Le prix des premiers téléphones pliables, ici le modèle présenté par Samsung, a jeté un froid.

Le prix des premiers téléphones pliables, ici le modèle présenté par Samsung, a jeté un froid. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors du récent salon MWC, à Barcelone, les fabricants ont présenté leur vision d'avenir de la téléphonie mobile. Au final, la grand messe des télécommunications laisse toutefois un goût d'inachevé, nombre des nouveautés présentées n'étant pas encore commercialisées et utilisables.

Du côté des smartphones, si la «course aux armements» en matière de rapidité et de capacités accrues en matière de photographie se poursuit, les modèle pliables ont représenté les vedettes du salon professionnel catalan qui s'est achevé le 28 février dernier.

De la 5G partout

Les grands fabricants présents y ont dévoilé la dernière génération d'appareils. La technologie 5G de téléphonie mobile était de toutes les présentations, même si l'infrastructure nécessaire est encore en construction en Suisse et en Europe. Offrant des débits de données nettement supérieurs à la technologie précédente (4G), la 5G se distingue aussi par des temps de réponses améliorés et sa capacité à connecter à internet un plus grand nombre d'appareils.

La 5G apporte ainsi nombre d'avantages pour l'internet des objets, dans lequel des millions d'appareils doivent rester en ligne avec une autonomie de batterie aussi longue que possible. Permettant de créer des réseaux «fermés», la nouvelle technologie offre aussi des garanties majeures en matière de sécurité.

Haut débit promis à tous

Pour les particuliers, la 5G offre une connexion à internet à haut débit aux foyers qui ne sont pas reliés à un réseau de fibre optique. Pour tous les utilisateurs d'un téléphone mobile, la 5G ne représentera toutefois pas une révolution, malgré l'augmentation des débits. Nombre d'entre-eux disposent déjà d'une vitesse suffisante avec la 4G, celle-ci permettant par exemple de visionner un film sans à-coups.

Concurrence oblige, quasiment chaque fabricant de mobiles veut être le premier à offrir aux consommateurs un téléphone portable compatible avec les réseaux 5G. Apple excepté, tous les grands constructeurs ont dévoilé de nouveaux modèles haut de gamme, dont les prix oscillent entre 600 et largement plus de 1000 francs. Ces appareils 5G ne seront pas disponibles avant la fin de l'année.

Robuste, les pliables?

Afin de faire rentrer un grand écran dans une poche, les fabricants ont choisi de «plier» le smartphone. Pour passer un appel, les utilisateurs disposent d'un téléphone mobile «normal«. Pour lire, surfer ou écrire, il suffit alors d'ouvrir l'appareil, lequel voit ainsi son écran doubler de taille.

Très peu de personnes ayant pu tester ces appareils, des questions surgissent quant à leur robustesse. L'autre interrogation des observateurs porte sur le potentiel commercial de ces smartphones pliants, qui affichent des prix dissuasifs avoisinant les 2000 francs.

Le cliché parfait

Facteur essentiel de différenciation entre les appareils bon marché et ceux haut de gamme, les performances en matière de photos et de vidéos sont encore accrues. De plus en plus d'objectifs à fonctions spéciales sont intégrés. Certains smartphones disposent même d'un zoom optique 10x, comme un véritable appareil photo.

Grâce à des capteurs d'images toujours plus puissants, la vision nocturne des smartphones dépasse désormais celle de l’œil humain. Le traitement logiciel gagne aussi en puissance, celui-ci calculant simultanément les données des images enregistrées par plusieurs objectifs. Ce qui permet d'obtenir le cliché parfait. (ATS/Le Matin)

Créé: 12.03.2019, 09h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.