Lundi 22 janvier 2018 | Dernière mise à jour 04:43

Etats-Unis Pour un usage étendu des drones commerciaux

Washington a lancé un programme d'essai sur les drones commerciaux, allant jusqu'à envisager le transport de passagers.

Un drone-taxi exposé à Dubaï. (7 octobre 2017)

Un drone-taxi exposé à Dubaï. (7 octobre 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Maison Blanche a annoncé mercredi le lancement d'un programme d'essai pour étendre l'utilisation des drones à de nombreux secteurs comme le commerce, l'agriculture ou les services de secours, allant jusqu'à envisager le transport de passagers.

Le programme vise à explorer les possibilités au-delà des strictes restrictions en place aujourd'hui aux Etats-Unis, en se penchant notamment sur les vols de nuit, au-dessus de zones habitées, le survol sans que le drone soit nécessairement visible par son pilote ou la livraison de paquets.

Cette dernière perspective pourrait ouvrir la porte aux livraisons par drones envisagées par les géants de la distribution et d'internet Amazon et Alphabet, notamment.

Usages publics comme privés

Le ministère des Transports, en charge de ce programme, étudiera également les méthodes pour éviter les collisions et les technologies permettant de faire face à la menace potentielle que représentent ces systèmes aériens sans pilote à bord (UAS).

«Comparés aux systèmes aériens avec un pilote à bord, les UAS offrent des capacités innovantes et bon marché aussi bien pour des usages publics que privés», a affirmé le président américain Donald Trump dans un communiqué. «Les UAS ouvrent la perspective d'une sécurité accrue pour les Américains, d'une plus grande efficacité et productivité de l'industrie américaine ainsi que la création de dizaines de milliers de nouveaux emplois américains», a-t-il ajouté.

Selon la ministre des Transports, Elaine Chao, le secteur pourrait permettre de créer jusqu'à 100'000 emplois et générer quelque 82 milliards de dollars aux Etats-Unis d'ici «moins d'une décennie». (afp/nxp)

Créé: 26.10.2017, 04h25


Sondage

YouTube va renforcer la surveillance de ses contenus: est-ce une bonne chose?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne