Samedi 18 janvier 2020 | Dernière mise à jour 18:52

Santé Un premier cas de «WhatsAppite» recensé en Espagne

Une femme souffrant de douleurs aux poignets après avoir utilisé WhatsApp durant six heures sur son téléphone a été diagnostiquée par un médecin.

La patiente avait utilisé la messagerie pendant 6 heures.

La patiente avait utilisé la messagerie pendant 6 heures. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelles technologies, nouvelles pathologies! Un médecin espagnol affirme avoir découvert le premier cas de «WhatsAppite». Il met en garde les utilisateurs de la messagerie instantanée qui peut, en cas d'usage excessif, nuire à la santé.

Le cas décrit par le spécialiste est celui d'une femme de 34 ans, enceinte de 27 semaines, se réveillant un matin avec de violentes douleurs aux deux poignets. Inés Fernandez-Guerrero, de l'hôpital universitaire de Grenade, se penche alors sur ses antécédents.

«Cette femme urgentiste était de garde le soir du 24 décembre. Le lendemain, elle a répondu à tous les messages qu'elle avait reçu via WhatsApp. Pendant au moins 6 heures, elle a tenu dans la main son téléphone de 130 grammes et activé ses pouces pour envoyer des messages», écrit le médecin dans la prestigieuse revue médicale the Lancet.

L'état de la patiente s'est amélioré grâce à des antidouleurs assortis d'une interdiction d'utiliser son smartphone.

Nouvelles maladies

Dans ses conclusions, Fernández-Guerrero souligne que «WhatsAppite» pourrait être «une maladie émergente» que les médecins devraient envisager.

Ce n'est pas la première fois que le suffixe «-ite», qui signifie inflammation, est ajouté à un terme technique pour désigner une nouvelle maladie. Le terme Nitendinite (douleur associée à l'usage d'une console Nitendo) est ainsi apparu dans les années 90, suivi en 2000 du mot Wiiite (lié à la Wii).

Créé: 28.03.2014, 09h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.