Samedi 21 avril 2018 | Dernière mise à jour 14:54

Justice Apple est également visé par une plainte en France

Après avoir reconnu qu’il bridait volontairement ses anciens smartphones, le géant californien doit faire face à des plaintes aux États-Unis, en Israël et en France. En Suisse aussi, la colère gronde.

Les batteries des iPhone éprouvent déjà des difficultés à fonctionner convenablement par temps de grand froid. Les mises à jour d’Apple, qui provoquent des ralentissements, n’arrangent pas les choses. Au contraire.

Les batteries des iPhone éprouvent déjà des difficultés à fonctionner convenablement par temps de grand froid. Les mises à jour d’Apple, qui provoquent des ralentissements, n’arrangent pas les choses. Au contraire. Image: IStockPhoto

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’annonce d’Apple, la semaine dernière, à propos du bridage de ses iPhone, n’a pas surpris. Les utilisateurs de la marque à la pomme avaient déjà remarqué des ralentissements de leurs smartphones à chaque fois qu’ils effectuaient des mises à jour dans la foulée d’une sortie d’un nouveau modèle.

Mais si en Suisse, où près d’un smartphone sur deux est un iPhone, rien ne semble perturber les affaires du géant californien, il en va autrement aux États-Unis où plusieurs plaintes ont été déposées, ainsi qu'en Israël et, depuis mercredi, en France. Chez nos voisins, l'association Halte à l'obsolescence programmée (HOP) estime qu'Apple «a mis en place une stratégie globale d'obsolescence programmée en vue d'augmenter ses ventes».

Dans notre pays, l’action collective – les «class action» au pays de l’Oncle Sam – n’existe pas. Mais, d’après la Fédération romande des consommateurs (FRC), Apple peut être attaqué. «En Suisse, il existe la loi contre la concurrence déloyale qui pourrait être activée si on estime qu’Apple trompe intentionnellement ses clients via des pratiques de ventes discutables. Cela peut être le cas si les performances promises au moment de l’achat diminuent en cours de route sans que cela soit dû à une usure normale», explique au «Matin» Valérie Muster, juriste à la FRC.

La FRC va réagir

«On ne parle pas ici des iPhone 4, mais d’appareils dont certains sont encore sous garantie de deux ans», avait souligné la juriste sur les ondes de RTS-La Première. Avec raison, puisque des versions 6s et 7 sont notamment touchés par ce phénomène. «À la reprise, nous allons très certainement approcher nos collègues européens pour voir si une démarche continentale est envisageable», ajoute-t-elle.

En attendant, le groupe Apple est visé par huit plaintes distinctes aux États-Unis. Elles ont été déposées auprès de plusieurs juridictions fédérales par des utilisateurs s’estimant dupés.

Indemnités pressenties

Apple, de son côté, affirme avoir recouru au bridage de ses appareils pour éviter que les smartphones équipés de batteries usées s’éteignent inopinément. Plusieurs plaignants estiment que cette méthode les a peut-être conduits à se fourvoyer en tentant d’améliorer les performances de leur iPhone.

Toutes les plaintes, déposées dans les États de Californie, de l’Illinois et de New York, pourraient aboutir au versement d’indemnités à des millions d’utilisateurs américains. (Le Matin)

Créé: 28.12.2017, 11h48


Sondage

Remplacer nos politiciens par des citoyens tirés au sort. Une bonne idée, selon vous?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne