Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 02:30

Identification bancaire Les battements de son coeur plutôt que le mot de passe

Une banque britannique innove en matière d'identification en proposant, à la place du mot de passe, d'accéder à son compte grâce aux battements de son coeur.

La Banque Halifax, filiale de Lloyds Banking Group, vérifie la possibilité d'utiliser le bracelet connecté Nymi comme moyen d'identification.

La Banque Halifax, filiale de Lloyds Banking Group, vérifie la possibilité d'utiliser le bracelet connecté Nymi comme moyen d'identification.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une banque britannique a annoncé ce vendredi 13 mars étudier la possibilité que ses clients utilisent des bracelets mesurant les battements du coeur afin d'accéder à distance à leurs comptes bancaires, plutôt que de recourir à un bête mot de passe.

Halifax, filiale de Lloyds Banking Group, explique dans un communiqué qu'elle vérifie la possibilité d'utiliser à cet usage le bracelet connecté Nymi. Cet appareil de conception canadienne se porte au poignet et permet d'authentifier son porteur grâce à un capteur électrocardiogramme (ECG), qui permet de mesurer les signaux électriques du coeur.

Il s'agirait d'utiliser ce bracelet pour pouvoir consulter ensuite ses comptes sur une application mobile, sans avoir à rentrer à chaque fois son mot de passe.

«Un signal vivant du corps»

Comme le souligne la banque, les électrocardiogrammes ont l'avantage, par rapport à d'autres mesures biométriques (iris, empreintes digitales), d'être «un signal vivant du corps», ce qui limite les possibilités «de falsification ou d'intrusion».

Les essais n'en sont cependant qu'à une phase très précoce et Halifax n'a pas pour l'instant prévu de la déployer auprès de ses clients. Cette initiative montre néanmoins que les banques britanniques sont de plus en plus ouvertes à l'égard des technologies d'authentification.

Le mois dernier, les réseaux du groupe Royal Bank of Scotland (qui comprend RBS, NatWest et Ulster Bank) ont adopté la technologie «TouchID» d'Apple, qui permet aux clients équipés d'un iPhone récent de débloquer leur application bancaire grâce au lecteur d'empreinte intégré à leur téléphone. Et l'an dernier Barclays a lancé bPay, son propre bracelet de paiement sans contact.

Démonstration du bracelet Nymi: (ats/nxp)

Créé: 13.03.2015, 18h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.