Samedi 20 janvier 2018 | Dernière mise à jour 21:43

Espace Décollage et retour sur Terre réussis pour SpaceX

C'est inédit : la fusée Falcon 9 de SpaceX a réussi à décoller, à envoyer des satellites en orbite puis à revenir sur Terre intacte.

Lancement de la fusée Falcon 9, lundi 21 décembre en Floride. Une partie de l'appareil est redescendue sur Terre après la mise en orbite des satellites et a atterri, 11 minutes plus tard. (Image - 21 décembre 2015)

Lancement de la fusée Falcon 9, lundi 21 décembre en Floride. Une partie de l'appareil est redescendue sur Terre après la mise en orbite des satellites et a atterri, 11 minutes plus tard. (Image - 21 décembre 2015) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La société SpaceX a réussi lundi à faire décoller une fusée Falcon 9, qui a envoyé 11 satellites en orbite autour de la Terre, et a faire revenir le premier étage de son lanceur sur Terre, une opération inédite.

La fusée a décollé à 20H29 (02H29 en Suisse) de Cap Canaveral en Floride (sud-est des Etats-Unis). Après quelques minutes d'ascension, l'imposant premier étage de la fusée, qui lui procure sa puissance au décollage, s'est détaché et a commencé à retomber vers la Terre pendant que le deuxième étage continuait à propulser les satellites vers l'espace.

Atterrissage en douceur

A l'aide de moteurs qui ont ralenti sa chute, le premier étage a atterri en douceur 11 minutes après le décollage, en position verticale, a-t-on pu voir sur les images de l'opération diffusées en direct par la société du milliardaire Elon Musk.

«Falcon a atterri», a déclaré le commentateur au milieu des cris de centaines d'invités qui ont assisté à l'opération depuis le centre de commandement à Hawthorne, en Californie.

Le deuxième étage de la fusée a quant à lui réussi dans les minutes suivantes à larguer comme prévu ses 11 satellites en orbite basse autour de la Terre, des satellites de la société de communication Orbcomm.

Economies substantielles

Récupérer le premier étage de ses fusées Falcon 9 permettra à SpaceX d'effectuer de substantielles économies à l'avenir. L'entreprise avait tenté à plusieurs reprises, jusque-là sans succès, de faire atterrir le lanceur sur une plateforme en mer.

Il s'agissait du premier vol d'une fusée de SpaceX depuis l'explosion d'un lanceur Falcon 9 le 28 juin dernier peu après son décollage de Cap Canaveral. Il s'agissait là du premier revers pour SpaceX après dix-huit lancements réussis, dont six sur douze prévus pour livrer du fret à la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre d'un contrat de 1,6 milliard de dollars avec la Nasa.

Regardez la vidéo complète du décollage et de l'atterrissage (décollage vers 32'10 - atterrissage vers 41'45)

Nouvelle version de Falcon 9

La fusée Falcon 9, qui a volé lundi, est une nouvelle version 30% plus puissante, ce qui devait aussi améliorer le contrôle du premier étage lors de son retour à grande vitesse dans l'atmosphère.

En novembre, un autre milliardaire à talents multiples, Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, avait réussi à faire atterrir sa fusée New Shepard après un vol suborbital. Un exploit, mais moins difficile à accomplir que ce qu'a réalisé Elon Musk dont le lanceur est allé en orbite, selon les experts.

Les enjeux financiers sont énormes. Récupérer un lanceur de manière routinière pour pouvoir le réutiliser, permettrait de réduire fortement le coût de la mise en orbite. (afp/nxp)

Créé: 22.12.2015, 03h53

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters