Vendredi 3 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:12

Résultats Facebook continue d'attirer les internautes

Le réseau social de Mark Zuckerberg, bien que critiqué, a vu son chiffre d'affaires bondir au quatrième trimestre.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Facebook a continué à attirer en masse les utilisateurs et les revenus au quatrième trimestre malgré les multiples polémiques auxquelles le groupe fait face. Mais, bémol, cette croissance a été alimentée par une envolée de ses dépenses.

Le titre chutait de plus de 6% mercredi dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse. Le groupe a pourtant vu son chiffre d'affaires bondir de 25% à 21,1 milliards de dollars (20,53 milliards de francs) entre octobre et décembre. Son bénéfice net a dans le même temps progressé de 7% à 7,3 milliards de dollars (7,1 milliards de francs), ce qui ajusté par action revient à 2,56 dollars (2,49 francs), au-dessus des attentes du marché.

Malgré les vives critiques sur sa gestion des données de ses membres et de la parole des responsables politiques, le géant des réseaux sociaux continue à attirer les internautes: Facebook compte désormais 2,5 milliards d'utilisateurs mensuels actifs ( 8% sur un an) et 1,66 milliard d'utilisateurs actifs quotidiens ( 9% sur un an).

En incluant les applications Instagram, WhatsApp et Messenger, le nombre d'utilisateurs quotidiens grimpe à 2,26 milliards ( 11%) et celui des utilisateurs mensuels à 2,89 milliards ( 9%).

Gros investissements

«Nous avons eu un bon trimestre et une solide fin d'année avec la poursuite de la croissance de notre communauté et de nos activités», a sobrement commenté le patron de l'entreprise, Mark Zuckerberg, cité dans un communiqué.

Mais le montant des dépenses de Facebook s'est aussi envolé, de 34%, pour atteindre 12,2 milliards de dollars (11,87 milliards de francs) sur trois mois. Facebook a lourdement investi depuis 2018 pour rétablir la confiance, depuis des scandales de fuites de données et de campagnes de désinformation menées sur ses plateformes.

Le nombre de ses employés a encore augmenté, le groupe employant 44'942 personnes fin 2019, soit 26% de plus que l'an passé. Sur l'ensemble de l'année, le groupe a engrangé 18,5 milliards de dollars (18 milliards de francs) de bénéfices nets, en baisse de 16%. Mais ajusté par action, cela revient à 6,43 dollars (6,26 francs), ce qui est supérieur aux prévisions des analystes. Le chiffre d'affaires a, lui, bondi de 27% en 2019 pour atteindre 69,7 milliards de dollars (67,83 milliards de francs). (ats/nxp)

Créé: 30.01.2020, 00h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.