Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:39

Réseau social Facebook s'installe à Genève

Le réseau social américain s'implante en Suisse et crée une société à responsabilité limitée à Vernier, près de Genève.

Facebook a choisi de s'implanter en Suisse et plus précisément dans le canton de Genève.

Facebook a choisi de s'implanter en Suisse et plus précisément dans le canton de Genève. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est l'avocat spécialisé dans les nouvelles technologies et internet Sébastien Fanti qui le révèle sur son site: le réseau social américain Facebook s'installe en Suisse. Et il a choisi pour ce faire Vernier, tout près de Genève, à la route de Meyrin 123.

La société à responsabilité limitée Facebook Switzerland a été fondée le 2 juillet 2013. Elle a été inscrite au Registre du commerce de Genève. La preuve avec la parution de sa fondation dans la Feuille officielle suisse du commerce datée du 5 juillet 2013.

Par ailleurs Sébastien Fanti se pose une question de taille: sera-t-il possible d'actionner la justice helvétique contre Facebook Suisse en cas de litige? «Je prends l’exemple d’un client qui vient vers moi pour dénoncer quelqu’un qui l’a accusé de pédophilie sur Facebook. Qui vais-je attaquer ? A mon avis, on doit pouvoir se retourner contre Facebook Suisse pour exiger qu’elle dévoile l’identité de l’auteur de la calomnie et, si elle ne le fait pas, on va pouvoir attaquer sur le plan pénal les administrateurs. C’est la porte ouverte à des milliers de procédures judiciaires pour la société! Des procédures qui pourraient lui être fatales!»

Préposé fédéral déjà informé

L’avocat annonce par ailleurs qu’il a déjà informé le Préposé fédéral à la protection des données de l’arrivée de Facebook en Suisse. Mais il n’a pas encore porté plainte.

Selon Tina Kulow, porte-parole du réseau social pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, Facebook a enregistré une société pour avoir un représentant-clé en Suisse chargé de conseiller les clients en matière de communication et de marketing. Mais enregistrer une société en Suisse avec un seul consultant a-t-elle d’abord des fins fiscales? Est-ce en d’autres termes une simple boîte aux lettres?

«La question est parfaitement légitime», reconnaît Sébastien Fanti. «Et c’est sans doute le cas au vu de l'identité des administrateurs. Facebook a engagé pour le représenter un avocat et expert fiscal, ce n’est sans doute pas pour rien. Il y a à mon avis une stratégie fiscale là-derrière, estime l’avocat.

D’autant que selon lui, la raison principale de Facebook à s’installer en Suisse est de faire de l’argent. «J’ai appris aujourd’hui que de nombreuses sociétés sont en contact avec le réseau social pour négocier l’exclusivité sur des contrats publicitaires. Il est donc là pour gagner beaucoup d’argent avant tout», conclut Sébastien Fanti.

Créé: 12.07.2013, 14h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.