Mardi 26 septembre 2017 | Dernière mise à jour 08:25

Smartphone Galaxy S8: Samsung veut redorer son image

La marque a lancé vendredi en Corée du sud son nouveau smartphone, le premier depuis le fiasco du Note 7.

Le lancement du Galaxy S8 est le premier depuis l'humiliant rappel planétaire du Galaxy Note 7, dont la production avait été arrêtée à l'automne en raison du risque d'explosion de cet appareil. (Photo d'archives)

Le lancement du Galaxy S8 est le premier depuis l'humiliant rappel planétaire du Galaxy Note 7, dont la production avait été arrêtée à l'automne en raison du risque d'explosion de cet appareil. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Samsung a lancé vendredi en Corée du Sud son nouveau Galaxy S8, une étape capitale pour un groupe qui cherche à se refaire une image après le fiasco du Note 7 et l'incarcération de son vice-président.

Il s'agit du premier lancement d'importance du conglomérat sud-coréen depuis l'humiliant rappel planétaire du Galaxy Note 7, dont la production avait été arrêtée à l'automne en raison du risque d'explosion de cet appareil.

Samsung Electonics émerge à peine de l'une des pires séquences de son histoire puisque son vice-président Lee Jae-Yong, qui est par ailleurs l'héritier du groupe, et plusieurs de ses cadres sont actuellement jugés pour leur implication dans le retentissant scandale de corruption qui a précipité la destitution de l'ex-présidente Park Geun-Hye.

Des raisons d'y croire

Malgré tout, les bénéfices du premier fabricant mondial de smartphones n'ont jamais cessé d'augmenter. Le Galaxy S8, qui avait été dévoilé fin mars à New York, a en outre été très bien accueilli par les spécialistes. En Corée du Sud, plus d'un million d'exemplaires du S8 et du S8+ , qui est plus grand, ont déjà été commandés.

Vendredi en milieu de journée, le titre de Samsung Electronics progressait de 2,23% à 2,059 millions de wons. «La réaction des marchés au lancement de la série S8 est plutôt positive», a déclaré Lee Seung-Woo, de IBK Investment Securities. Il a estimé que le groupe sud-coréen pourrait battre le record du nombre d'exemplaires vendus qui avait été établi par la série S7 à 48,5 millions d'unités.

Les pré-commandes ont débuté cette semaine et le S8 sera également disponible en magasin vendredi aux Etats-Unis et au Canada. L'appareil sera lancé dans plus de 50 autres pays la semaine prochaine.

Le fiasco Note 7 a coûté très cher

Samsung Electronics est le navire amiral du groupe Samsung qui pèse un cinquième du PIB sud-coréen. Et la série S8 est lancée à un moment délicat de l'histoire du géant.

Le fiasco du Note 7, qui était une «phablette», un modèle à mi-chemin entre le smartphone et la tablette, a coûté des milliards de dollars de bénéfices perdus à Samsung. Le rappel planétaire que le groupe a dû orchestrer a par ailleurs eu un impact beaucoup plus difficile à chiffrer sur l'image de la marque Samsung.

Les images de téléphones carbonisés qui avaient inondé les réseaux sociaux avaient représenté une humiliation suprême pour un groupe qui se targue d'être le champion de l'innovation et de la fiabilité. (afp/nxp)

Créé: 21.04.2017, 06h54

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.