Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Données Géolocalisation: l'Irlande enquête sur Google

La Commission de protection des données irlandaise doit enquêter sur Google après des plaintes de différentes associations de consommateurs européennes.

Le siège européen de Google étant en Irlande, c'est au régulateur irlandais de veiller au respect des règlements européens.

Le siège européen de Google étant en Irlande, c'est au régulateur irlandais de veiller au respect des règlements européens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant américain Google est sous le coup d'une enquête concernant le traitement des données de géolocalisation de ses utilisateurs, a annoncé mardi la Commission de protection des données (DPC) irlandaise.

Le régulateur explique dans un communiqué avoir reçu des plaintes de différentes associations de consommateurs européennes sur le manque de transparence dans le traitement de ces données.

La DPC a par conséquent ouvert une enquête pour déterminer dans quelle mesure Google a le droit d'analyser les données de géolocalisation et s'il remplit ses obligations de transparence.

Sous l'égide de l'UE

Le siège européen de Google étant en Irlande, c'est au régulateur irlandais de veiller au respect du Règlement européen sur la protection des données (RGPD) mis en place dans l'UE en mai 2018.

Dans une déclaration transmise à l'AFP, Google indique qu'il va «coopérer pleinement» avec la DPC, et assure travailler étroitement avec les régulateurs et les associations de consommateurs en Europe.

«L'année dernière, nous avons fait plusieurs changements afin d'améliorer le niveau de transparence et de contrôle du consommateurs sur les données de localisation», explique un porte-parole.

La DPC a également annoncé avoir lancé une enquête contre l'application de rencontres Tinder, qui appartient au géant du secteur Match Group, sur le traitement des données personnelles de ses utilisateurs.

Déjà sous enquête

Google fait déjà face à une précédente enquête toujours en cours auprès de la DPC, ouverte en mai, concernant la protection des données dans le domaine des publicités en ligne.

Cette procédure sur la géolocalisation est ouverte alors que Alphabet, maison mère de Google, a publié lundi soir des résultats financiers mitigés pour le dernier trimestre 2019, entraînant une chute de son action.

Le nouveau PDG Sundar Pichai a détaillé quatre domaines prioritaires pour 2020, dont l'amélioration du respect de la vie privée et de la sécurité des usagers. (afp/nxp)

Créé: 04.02.2020, 15h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.