Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 23:16

Jeux vidéo Google prépare un service de jeux vidéo en streaming

Le géant du web serait en train de travailler sur son propre service de «cloud gaming» baptisé Yeti, qui pourrait s'accompagner d'une console.

Google Yeti proposerait un service proche du PlayStation Now de Sony.

Google Yeti proposerait un service proche du PlayStation Now de Sony. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Google va-t-il se lancer dans l'industrie du jeu vidéo, plus précisément dans le «cloud gaming»? C'est ce que croit savoir The Information. Le site spécialisé américain, reconnu pour sa fiabilité, révèle que le géant de Mountain View planche depuis plusieurs mois sur un service de jeux vidéo en streaming portant le nom de code Yeti.

Il ne s'agit pas d'un concurrent de la plateforme Twitch. Il n'est en effet pas question de diffuser des parties de jeux vidéo en temps réel, mais de proposer un service qui permettra de jouer à un catalogue de jeux vidéo hébergés sur des serveurs distants, pour autant que le joueur dispose d'une connexion internet suffisante. Google viendrait ainsi marcher sur les plates-bandes de Sony avec sa plateforme PlayStation Now, de Nvidia et son GeForce Now, ou encore de la firme française Blade et son système de PC dans le cloud Shadow.

Une probable console

Accessible sur abonnement mensuel (les tarifs ne sont pas encore connus), le service fonctionnerait par le biais du dispositif Chromecast ou d'une toute nouvelle console estampillée Google dotée de sa propre manette. La récente embauche de Phil Harrison, grand nom du jeu vidéo passé chez Sony et Microsoft, effectuée par Google ne serait d'ailleurs pas anodine.

La plateforme Yeti était initialement prévue pour les fêtes de fin d'année 2017, mais son lancement a été repoussé pour des raisons inconnues, précise encore The Information.

Pour rappel, Google avait déjà testé un service de «cloud gaming» sur sa boutique Google Play aux Etats-Unis, en 2016. Elle permettait aux utilisateurs connectés au réseau wi-fi de tester des jeux pendant 10 minutes avant de les acheter. (Le Matin)

Créé: 09.02.2018, 11h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.