Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 09:14

Salon IFA à Berlin Galaxy Gear fait sonner l'heure de la montre connectée

Samsung a ouvert la ruée vers les poignets en présentant mercredi sa montre connectée qui téléphone, se connecte à internet et prend des photos. Gadget prometteur, mais cher.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ambiance de fête mercredi soir à Berlin. Orchestre classique, duplex depuis Time Square et concert pop... Samsung n'a pas lésiné sur les moyens pour présenter au monde Galaxy Gear, sa très attendue montre connectée.

De grands moyens à la hauteur des ambitions de ce nouveau terminal, qui espère faire entrer un écran supplémentaire dans nos vies déjà très remplies. Et il se pourrait bien qu'il y parvienne.

Première surprise l'apparence élégante de Galaxy Gear. On est loin des fuites prétendues, qui annonçaient un gros écran maladroit de 2,6 pouces (6,3 cm). Au lieu de cela l'écran 1,7 pouce (4,3 cm) rappelle la Swatch Touch. Et Plutôt que la surface de la montre, c'est son épaisseur, 1,1 cm, qui fait un peu grosse une fois portée.

Le smartphone invisible

Concrètement Galaxy Gear fonctionne en binôme avec son smartphone, tablette ou phablette Galaxy. Autonomie: 25 heures. A la question que tout le monde se pose, oui, la montre permet de téléphoner sans sortir son mobile de la poche.

Un microphone judicieusement monté dans le bracelet de la montre permet de passer un appel simplement en approchant de l'oreille la paume de la main.

Après l'ère des smartphones toujours plus grands, Samsung lance celle du smartphone invisible.

Google Glass au poignet

Sinon, galaxy Gear affiche notifications, rappels d'agenda et SMS. La montre s'opère grâce à l'écran tactile ou la commande vocale. Mention spéciale pour la caméra qui émerge du bracelet. Toujours disponible, elle économise le geste où vous sortez le smartphone de votre poche, ces quelques secondes fatidiques qui font que vous loupez le moment crucial.

Galaxy Gear et les montres connectées vont-elles révolutionner le monde des nouvelles technologies comme l'annoncent les constructeurs? Bien malin qui pourra le dire pour l'instant. Mais il est certain que Samsung a su créer un terminal aux potentiels énormes qui rappelle furieusement les fonctions de Google Glass. A voir si son prix handicapant de 379 francs refroidira les utilisateurs potentiels.

A côté de la bataille sans merci que vont se livrer les constructeurs de montres connectées, un autre duel se profile: celui entre tocantes intelligentes et lunettes futuristes à la Google.

Galaxy Gear sera disponible dès le 25 septembre en Suisse.

(nxp)

Créé: 04.09.2013, 20h53

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters