Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 23:34

Los Angeles La PlayStation 4 douche la Xbox One

Présentée lundi en marge du salon E3 à Los Angeles, la nouvelle console de Sony PS4 a remporté son premier duel contre sa rivale Xbox One. Notre envoyé spécial y était.

La Xbox One de Microsoft

Microsoft dévoile sa nouvelle console de jeux

Microsoft dévoile sa nouvelle console de jeux Le groupe informatique américain a présenté mardi sa nouvelle console de jeux vidéo de salon Xbox One.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La guerre des consoles de nouvelle génération est lancée. Sony a présenté lundi soir sous les ovations la PS4. Sa rivale, la Xbox One, est connue depuis le 21 mai déjà. La comparaison est désormais possible entre les successeurs respectifs de la PS3 et de la Xbox 360.

Et à l’heure de faire les comptes, les faveurs des gamers vont nettement à Sony, notamment en raison de son prix. La PS4 sera vendue 100 euros moins cher que sa concurrente, soit 399 euros contre 499. En Suisse, les prix annoncés sont de 449 francs pour la PS4 et 629 pour la Xbox One. Une différence de 180 francs, qui pourrait toutefois se réduire d'ici à la fin de l'année.

Sony à l’écoute du public

A cette différence de tarif s’ajoute un autre tacle de Sony à Microsoft: les joueurs ne devront pas être obligatoirement connectés à internet pour jouer. La rétrocompatibilité directe des vieux jeux sur CD n’est pas à l’ordre du jour, mais tout le catalogue PS3 sera jouable sur PS4 via le cloud, aux Etats-Unis d’abord, puis dans le monde entier.

Engagement philosophie ou adaptations de dernière minute? Difficile de juger. Mais Sony a manifestement entendu la grogne des joueurs, énervés par les blocages et autres chicanes voulues par Microsoft sur sa nouvelle console.

Xbox One répond aux joueurs

Si le géant américain ne part pas gagnant dans la course à la meilleure console Next Gen, il n’a pas à rougir trop longtemps. Lundi matin, il a dévoilé le catalogue de jeux qui accompagnera la Xbox One, et le menu est plutôt alléchant. De quoi faire oublier en tout cas la présentation du 21 mai, où la console surtout vantée pour ses talents de hub multimédia.

Conscient de l’attente des joueurs, Microsoft a sorti l’artillerie lourde pour rassurer ses plus fervents gamers. Les jeux Kinect, raillés par une partie de la communauté, n’ont même pas été évoqués. Au lieu de cela, ce sont des titres musclés qui ont été à l’honneur, comme «Metal Gear Solid 5» ou «Battlefield 4», sans oublier les nouvelles franchises exclusives.

Parmi elles, «Ryse», beat-em-all tactique dans la Rome antique, est nettement sorti du lot. Mention spéciale pour «Titanfall», jeu de tir futuriste avec soldats et robots géants, le tout emballé avec beaucoup de style.

Microsoft et Sony ont abattu leurs cartes. Reste Nintendo, pour qui les informations vont tomber mardi. Si la Wii U ne joue pas dans la même ligue que les consoles Next Gen au point de vue puissance, l’attente reste immense sur les nouveaux jeux.

Créé: 11.06.2013, 10h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.