Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 17:30

Smartphones L'iPhone X de Apple fait un flop

Les ventes du smartphone haut de gamme de Apple sont bien en dessous des attentes. La faute à son prix jugé excessif, mais pas seulement. Le futur «homepod» bat aussi de l'aile.

L'iPhone X.

L'iPhone X. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'année 2018 n'est pour l'instant pas une bonne année pour Apple. Vendredi, Wall Street a été lestée par le repli du secteur de la technologie, entraîné notamment par le géant de Cupertino. L'action de la marque à la pomme a en effet reculé de 4,10% alors que des notes d'analystes mettaient en avant la faiblesse des ventes de l'iPhone.

C'est surtout le dernier-né, le luxueux iPhone X, lancé début novembre en Suisse, qui plombe les résultats. Pourtant, tout avait bien commencé et il fallait s'inscrire sur une liste d'attente pour acheter l'appareil vendu à partir de 1199 francs, rappelle le Tages-Anzeiger mardi. Mais très vite, cet engouement s'est essoufflé et les fournisseurs asiatiques d'Apple ont indiqué en janvier qu'ils avaient dû réduire leur production. Corollaire: de plus en plus de banques et d'analystes ont revu à la baisse les estimations des ventes.

Mais pourquoi ce désaveu? La banque d'investissement Piper Jaffray a voulu en savoir plus et elle a questionné 1500 propriétaires d'iPhones pour savoir pourquoi ils n'avaient pas opté pour le nouveau modèle haut de gamme. Un tiers d'entre eux a déclaré que l'iPhone X était trop cher. Et 40% ont répondu que le modèle qu'ils possédaient fonctionnait encore très bien et qu'ils ne voyaient pas pourquoi ils en changeraient.

Pour le Tages-Anzeiger, ce résultat confirme la tendance selon laquelle les progrès entre les nouvelles générations de smartphones ne sont plus aussi importants. Il montre aussi que même Apple ne peut plus faire monter les prix à volonté et que débourser 1199 francs n'est plus possible pour de nombreux usagers. D'autant que les différences technologiques ne sont pas si importantes avec le modèle un cran en-dessous, soit l'iPhone 8. Bref: l'iPhone X est mort, estime le Tagi.

Flop aussi du futur Homepod

Cette mauvaise nouvelle pour Apple vient s'ajouter à d'autres échos négatifs: ceux autour de son homepod, soit son haut-parleur intelligent. La sortie de l'appareil, prévue d'abord pour Noël, a été reportée à ce printemps, faisant rater un important chiffre d'affaires.

Mais selon le journal autrichien Der Standard, il subit déjà un flot de critiques de la part des experts qui lui reprochent un manque de caractéristiques importantes. L'appareil ne prend ainsi en charge que la musique d'Apple mais pas celle de Spotify, souligne-t-il. En outre, là aussi son prix, 349 dollars, serait trop élevé. Surtout face aux modèles d'Amazon bien meilleur marché et qui comportent plus de fonctionnalités. Du coup, Apple va devoir réduire drastiquement sa production qui passerait de 500'000 homepods par mois à 200'000.

Si le homepod pourrait rejoindre l'iPhone X au rayon des flops, Apple n'est toutefois pas encore au bord de la faillite. Loin de là, souligne le quotidien autrichien. La firme de Cupertino continue d'engranger des bénéfices élevés grâce à la vente de ses équipements, ce qui lui permet de présenter des chiffres acceptables. Mais le patron d'Apple, Tim Cook, doit trouver rapidement quelque chose pour garantir une croissance future, conclut Der Standard.

Créé: 24.04.2018, 13h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.