Lundi 25 mars 2019 | Dernière mise à jour 15:17

Marketing La main dans le sac, Sony retire une vidéo du jeu «Anthem»

La séquence avait été postée sur la page YouTube du constructeur japonais. C'était la version du show Xbox grossièrement maquillée...

La séquence de six minutes du jeu «Anthem» présentée à l'E3 2017. Par instant, une liste de commandes (ici de la manette Xbox) apparaît en surimpression.
Vidéo: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est ce qu'on appelle être pris la main dans le sac.

En juin dernier, lors de sa conférence à l'Electronic Entertainment Expo de Los Angeles, Microsoft présentait une longue vidéo de gameplay de «Anthem», un jeu Electronic Arts / Bioware, optimisé pour la Xbox One X, nouvelle console surpuissante à venir en novembre prochain. C'était très impressionnant et la séquence a fait sensation. Ce produit n'étant pas une exclusivité (il sortira aussi sur PC et PS4, au mieux en 2018), le concurrent Sony Interactive Entertainment a jugé bon de souligner ce fait sur sa chaîne YouTube. Avec exactement la même vidéo mais une petite différence: à certains moments du clip, les commandes qui apparaissent en surimpression étaient celles correspondantes à des boutons du gamepad de la PS4 et non celles de la manette Xbox One. Logique.

Sauf que non. Des petits malins qui ont ausculté la vidéo image par image se sont aperçus qu'elle a été grossièrement manipulée afin que l'affichage des commandes PS4 (L1, R1) se superpose sur celui de la Xbox (LB, RB). Autrement dit la séquence, qui est une extrapolation crédible de ce que le jeu donnera sur Xbox One X selon les disséqueurs patentés de «Digital Foundry», a été reprise puis bidouillée afin de faire croire qu'elle a été capturée sur PS4 Pro. Pris en faute, Sony n'a pas voulu attendre que les choses dérapent plus avant et a fait retirer la vidéo de sa chaîne. Mais le mal est fait. Le maquillage est largement commenté sur les sites et réseaux sociaux avec un petit parfum de scandale.

Le vertueux et le sournois?

Il serait cependant exagéré de conclure que l'affaire met ici en présence un vertueux (ce serait Microsoft) et un sournois manipulateur (ce serait Sony). Car il faut avoir conscience que les vidéos de présentation dans ce genre de salon sont toujours conçues pour dévoiler des jeux encore en chantier sous leur meilleur jour et, pour ce faire, tous les acteurs sont soumis à la tentation, et y cèdent le plus souvent, de présenter le fruit de leur travail dans une version rêvée. Même si cela implique de faire tourner le prototype sur un gros PC en coulisse en laissant croire qu'il s'agit d'une version console. Même si cela implique de faire croire que le démonstrateur joue en direct sur scène alors que la séquence est préenregistrée. Même si cela implique de pécher par omission. A l'E3, comme ailleurs, le spectacle passe toujours avant les faits.

Mais la machine s'enraye dans les cas les plus caricaturaux. Surtout quand les développeurs rêvent trop fort comme ce fut le cas du lancement du premier épisode de «Watch Dogs» chez Ubisoft. Présenté avec des graphismes et des effets fabuleux à l'E3, sorti en version si affadie quelques mois plus tard que cela s'est vu comme le nez au milieu du visage.

Pour revenir à «Anthem», on se trouve ainsi dans le cas d'une manip' maladroite faite sur une spéculation de ce que sera le jeu lorsqu'il sera terminé. Mais nul ne peut dire aujourd'hui avec certitude comment il se présentera au final sur PC, PS4 Pro ou Xbox One X.

Sony, qui voulait être de la fête, n'en perd pas moins quelques plumes dans l'histoire. Tout simplement parce que son tour de passe-passe a été trop facilement éventé. (Le Matin)

Créé: 05.07.2017, 14h39

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés High-tech