Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 14:14

Retrogaming Les classiques de Sega offerts contre temps de cerveau disponible

Cinq jeux tirés de l'âge d'or sont lâchés sur mobile. Mais pour éliminer les pubs, il faut payer.

La bande-annonce de «Sega Forever», une initiative de sauvegarde du patrimoine pas tout à fait désintéressée et faite dans l'esprit des pubs d'antan.
Vidéo: YouTube/Sega

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Sonic the Hedgehog», «Phantasy Star II», «Comix Zone», «Kid Chameleon» et «Altered Beast» seront sans doute des titres qui ne diront pas grand chose à ceux qui n'ont pas l'âge d'avoir connu le temps où Sega, c'était «plus fort que toi». Redevenu simple éditeur après avoir été éjecté du marché des consoles de jeu par Nintendo et Sony au début des années 2000, le japonais a décidé de frapper un grand coup – marketing – en lâchant aujourd'hui en «free to play» sur plateforme Android et iOS cinq classiques de l'ère des gros pixels et du nombre de vies extrêmement limitées. Une initiative baptisée «Sega Forever» qui se place en pleine vogue du retrogaming. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, d'autres titres suivront chaque mois, annonce Sega dans un communiqué. .

Mais pouvoir vraiment jouer sans entraves , il faudra payer, 2 francs par titre sous peine de devoir subir une avalanche de publicités parfois fortement intrusives.

Cela dit, Sega a su soigner sa présentation avec des titres emblématiques au gameplay respecté. L'éditeur propose en outre des sauvegardes automatiques dans le cloud, des classements en ligne et même le choix entre diverses versions de "cartouche" (japonaises, nord-américaines ou européennes. Conçues pour le gamepad, les commandes sont émulées sur l'écran tactile. Une manettes compatible est acceptée.

Deux francs donc, et un pad pour mobile pour les plus motivés, c'est ce qui permettra aux gamers nostalgique de retrouver leurs sensations d'antan. (Le Matin)

Créé: 22.06.2017, 09h55


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters