Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Interactif Pas encore mars et les éditeurs balancent déjà du lourd

Une belle brochette de sorties vidéo-ludiques, quelque polémiques et une surprise. C'est l'actualité du jeu vidéo.

«Crackdown 3». Le mode principal se joue en solo ou accompagné d'un «ami».

«Crackdown 3». Le mode principal se joue en solo ou accompagné d'un «ami». Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?


«Crackdown 3»

Parce que sa gestation n'a pas été de tout repos, parce que c'est une exclusivité avec toute la pression qui s'y attache, parce que les exclusivité Microsoft se comptent ces temps sur les doigts d'un manchot ce qui accroît encore plus la pression, parce que tout cela et plus encore «Crackdown 3» a débarqué vendredi sur Xbox One et Windows accompagné d'un torrent suspect de haine critique sur les réseaux numériques. Comme si le jeu avait été condamné à l'avance.

Pour notre part, on n'espérait tout simplement retrouver l'immense plaisir (avec une réalisation technique de qualité, bien sûr) que nous avions eu à l'époque de la sortie du premier opus sur Xbox 360. Et comme c'est exactement ce que nous avons constaté et ressenti, osons prétendre que «Crackdown 3» a toutes les qualités d'un jeu à la fois grandiose et modeste. Loin d'être parfait, loin d'avoir tous les attributs qui lui ferait mériter le label «triple A» accordé aux plus ambitieuses productions mais doté d'un gameplay unique à base d'une courbe de progression diabolique. On ne parle ici que du mode solo et c'est déjà largement suffisant. (Sumo Digital, Xbox Game Studios - Windows 10 et Xbox One)


«Far Cry - New Dawn»

Après avoir fait exploser des bombes atomiques à la fin de «Far Cry 5», Ubisoft veut nous faire participer à la reconstruction du Montana dix sept ans après les champignons. Ayant calé très vite après l'enthousiasme des débuts sur l'épisode «majeur» précédent, rien ne nous pousse à découvrir cette «Nouvelle aube», variantes radioactive. On se demande par ailleurs si le fiasco monumental de «Fallout 76», chez Bethesda, ne nous a pas conduit à développer une solide allergie (en plus des zombies) à tout ce qui touche aux retombées de l'apocalypse. (Ubisoft - PC, PS4 et Xbox One)


«Metro Exodus»

Même thématique après le feu nucléaire (en terres russes cette fois) et, donc, mêmes réticentes. Et en plus il est question de survie en milieu hostile avec gestion des stocks. Mais comme la réalisation semble de très, très, très haute tenue quelque soit la version (consoles ou PC), on pourrait se laisser tenter. (4A Games/Deep Silver - PC - Xbox One et PS4)


«Anthem»

Pour comprendre le calendrier des sorties des jeux vidéos, ces jours, mieux vaut avoir fait des études supérieures. Expert dans l'art de soustraire de notre porte-monnaie juste ce qu'il faut pour que cela paraisse indolore, Electronic Arts touche au génie avec «Anthem» (mettez pleins d'Iron-Man dans un monde ouvert médievalo-oriental et vous aurez une idée du concept).

Le jeu est ainsi disponible totalement sur PC dès le 15 février pour ceux qui souscrivent au service sur abonnement d'EA, version luxe. Les regardants qui ne souscrivent qu'à l'abo de base ont le privilège d'y accéder le même jour mais sur une durée «d'essai» de 10 heures. Là, ça se passe sur PC et Xbox One, pas sur PS4. Tous les autres gueux intéressés devront attendre le 22 pour avoir le privilège de payer plein pot pour la superproduction de Bioware. Laissons décanter le potage, il sera toujours assez tôt pour touiller dans l'assiette. (Bioware/Electronic Arts - PC, PS4 et Xbox One)


«Kingdom Hearts III»

Là, ce n'est pas faute d'avoir tout tenté pour renverser nos a priori mais, décidément non, faire cohabiter dans notre tête toute l'écurie Disney avec un univers nippon à la «Final Fantasy», on n'y arrive pas. Et pourtant, l'immensité de l'aventure, la diversité des gameplays et une réalisation qui ne manque pas de morceaux de bravoure auraient dû faire leur office (comme le bourreau). On n'a vu pour notre part que des situations ridicules, des dialogues insupportables de niaiseries (qui plus est balancés comme une conversation dans un EMS) et une histoire d'un vide abyssal qu'une complexité de façade tente de faire passer pour riche. (Square Enix - PC, PS4 et Xbox One)


«Apex Legends»

Sorti sans avoir été annoncé par Electronic Arts, «Apex Legends» semble bien parti pour tout chambouler dans l'univers jeune des jeux de «Battle Royale». Gratuit, conçu par Respawn, un studio réputé mais affaibli par l'échec de «Titanfall 2» en 2018, «Apex» ne se contente pas d'être une copie de «Fortnite» mais une évolution ayant l'ambition de ramasser la mise. Et jusqu'ici ce plan diabolique semble avoir fonctionné au-delà des espérances de son éditeur vu le nombre d'adeptes ayant déjà basculé dans les nouvelles arènes ou il ne peut qu'en rester qu'un (enfin trois vu que le jeu ne se joue bien qu'en équipe). (Respawn Entertainment / Electronic Arts - PC, Xbox One et PS4) (Le Matin)

Créé: 17.02.2019, 16h47

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters