Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Lausanne Les gamers ont rendez-vous à l'EPFL

Le deuxième International Gaming Show se tient ce week-end à Lausanne avec au menu des tournois de jeux vidéos et des conférences.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le deuxième International Gaming Show se tient ce week-end au SwissTech Convention Center, à l'EPFL. Tournois de jeux vidéo, conférences et démonstrations sont au menu. La manifestation avait attiré 4000 personnes l'an dernier.

Les organisateurs, Grand Chelem Event et la team Lausanne-Sport eSports, souhaitent attirer aussi bien les fans de jeux vidéo que ceux qui veulent découvrir ce phénomène de société. Les mots d'ordre de cette édition sont: jouer, découvrir, comprendre et s'amuser.

Pour participer à certaines compétitions officielles, il est nécessaire de s'inscrire au préalable, comme pour Fortnite, Hearthstone et Fifa 19. Mais les visiteurs pourront aussi participer sur site à plusieurs tournois ou défis, notamment à une compétition Fifa familiale par équipe (parent et enfant).

Une dizaine d'associations de gamers de Suisse ou de France seront présentes pour expliquer et transmettre leur passion au grand public. En parallèle, durant le week-end, plus de 470 gamers participeront à la LAN party d'automne de PolyLAN, sorte de coupe de jeux vidéo où chaque joueur est invité à participer à un grand nombre de jeux afin de récolter des points pour son équipe.

(ats/nxp)

Créé: 01.11.2018, 09h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.