Lundi 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour 19:06

Jeux Chaque jour, ils s'affrontent à Mario Kart pour savoir qui fera le thé

Il publie sur les réseaux une photo de ses parents qui, depuis 2001, répètent inlassablement le même rituel.

Le fils (que l'on voit prendre la photo dans le reflet du miroir) a publié d'autres clichés de ses parents s'affrontant à Mario Kart.

Le fils (que l'on voit prendre la photo dans le reflet du miroir) a publié d'autres clichés de ses parents s'affrontant à Mario Kart. Image: Reddit

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A la base, la console n'était même pas à eux: ils l'avaient offerte à leur fils. Mais quand celui-ci ne s'en est plus servi, en 2001, ce couple s'est pris de passion pour Mario Kart 64. Ou du moins, ils ont trouvé une manière ludique de décider qui fera le prochain thé.

Publiées hier sur le réseau social Reddit, cette photo et cette histoire ont été repérées par le site NintendoLife. Le fiston explique également que, au fil des années, ses parents se sont améliorés et connaissent toutes les astuces du jeu. Ils ont dû finir par se promettre de ne pas tricher en empruntant notamment des raccourcis, sous peine de chamailleries.

L'histoire ne dit en revanche pas qui a dû préparer le plus souvent le thé. (Le Matin)

Créé: 04.01.2019, 18h09

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.