Mardi 26 mars 2019 | Dernière mise à jour 08:06

Jeux La Migros met aussi un pied dans l'eSport

Par l'intermédiaire de sa filiale Melectronics, Migros Vaud s'est associée avec l'association lausannoise Fragbox Gaming.

Le PolyLAN millésime 2016. L'édition 2019 se déroulera du 19 au 22 avril.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le jeu vidéo considéré en tant que compétition sportive, intéresse de plus en plus les acteurs économiques helvétiques. Après Swisscom, UPC (donc Sunrise lorsque le rachat du cablo-opérateur par le numéro deux de la téléphonie en Suisse sera finalisé), PostFinance, La Bâloise et Raffeisen, un autre agent entre dans la danse.

Par l'intermédiaire de Melectronics, sa filiale consacrée à l'électronique grand public, la Coopérative Migros Vaud devient en effet un des sponsors de Fragbox Gaming, une des plus grosses associations (basée à Lausanne) de Suisse dans le domaine de l'eSport. «Avec un tel renfort, nous sommes impatients de voir ce que nous pouvons créer», écrit Maëlann Masy, vice président de Fragbox.

Les premiers effets de ce sponsoring seront sans doute déjà visibles lors de la prochaine PolyLAN organisée dans le campus de l'EPFL pendant la période de Pâques, du 19 au 22 avril, une compétition à laquelle participera une partie des 120 «poulains» que compte l'association. (Le Matin)

Créé: 15.03.2019, 13h13

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.