Dimanche 16 juin 2019 | Dernière mise à jour 22:43

Sous pression Sony cède: «Fortnite» sur PS4 s'ouvre au monde

Le patron de Sony annonce une beta ouverte dans laquelle les joueurs de la PS4 pourront affronter ceux sur des plateformes concurrentes.

Retour sur le phénomène «Fortnite».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En août dernier, c'était encore un «niet» franc et massif: pas question de laisser un joueur sur PS4 aller faire mumuse en ligne avec un gamer sur Xbox ou sur Nintendo Switch. Ok, à la rigueur, de temps en temps, c'est envisageable entre la PS4 et un PC, mais le partage d'un même terrain entre consoles concurrentes, jamais!

Mais, selon le principe que seuls les idiots ne changent pas d'avis, Sony Interactive Entertainement (SIE) s'est probablement rendu compte que sa position était devenue intenable. Par la voix de son président John Koreda sur le PlayStation Blog, Sony annonce l'ouverture ce mercredi même d'une «béta ouverte» du jeu «Fortnite» en mode «cross-plateform». Autrement dit une version d'essai avec des parties dans lesquelles s'affronteront des joueurs sur PS4 mais aussi ceux pratiquant le même jeu sur des plateformes concurrentes.

Virage à 180 degrés

Cette annonce ressemble à un virage à 180 degrés tant le leader du jeu vidéo avait résisté à toutes les pressions, celles des joueurs d'abord, celles des éditeurs tiers ensuite, ceux du moins qui conçoivent les jeux qui se pratiquent en ligne, seuls ou en bande dans un bac à sable commun. Cette position, analysée par bon nombres d'analystes comme l'expression de l'arrogance d'un acteur qui pouvait se permettre de l'être tant sa position est dominante, a été affaiblie cette année par le succès explosif et surprise de «Fortnite», jeu de «Battle Royale» conçu par Epic Games. Un jeu «free to play» désormais disponible sur pratiquement toutes les plateformes du marché (smartphones et tablettes comprises). Confronté à la posture rigide de Sony, «Fortnite» a permis à Microsoft et à Nintendo de se donner au début de l'été le beau rôle et l'image d'acteurs certes concurrents mais fair-play tout cela pour le bien-être du «gamer»: la communauté Switch et celle de la Xbox ensemble alors que celle de la PS4 persistait dans l'isolationnisme sans explications convaincantes.

L'ouverture reste timide, mais elle n'en reste pas moins significative. Sony déclare désormais envisager le «cross-play» pour «une sélection de contenus élaborés par des éditeurs tiers.»

Qu'en termes diplomatiques ces choses-là sont dites. (Le Matin)

Créé: 26.09.2018, 18h18

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.