Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 15:46

Etats-Unis Neutralité du Net: vote symbolique au Sénat

Les sénateurs américains ont symboliquement voté mercredi pour le rétablissement de la neutralité du net, abolie par Trump.

Le chef de la minorité démocrate au Sénat Chuck Shumer. (Mercredi 16 mai 2018)

Le chef de la minorité démocrate au Sénat Chuck Shumer. (Mercredi 16 mai 2018) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Sénat américain a symboliquement voté mercredi en faveur du rétablissement des règles imposant la «neutralité de l'internet», relançant ce débat qui oppose le régulateur à une importante partie des internautes.

Ce vote, par 52 voix contre 47, est toutefois largement symbolique car il devrait être rejeté par la Chambre des représentants, où le parti de Donald Trump dispose d'une très confortable majorité.

La Commission fédérale des communications (FCC) avait voté en décembre l'abrogation des règles sur la «neutralité du net» votée sous la présidence de Barack Obama et qui obligeaient les fournisseurs d'accès internet (FAI) à traiter de la même manière tous les contenus (sites, musique, films, séries...) passant dans leurs réseaux. L'administration Trump estimait au contraire qu'elles risquaient de décourager les investissements dans de nouveaux services et la FCC avait suivi cet avis.

Le choix des utilisateurs limité

Trois républicains se sont joints mercredi aux voix démocrates pour contester la décision de la FCC. Plusieurs organisations estiment que leur abrogation par la FCC risque de permettre aux opérateurs de faire payer davantage pour des services qui sont en concurrence avec leurs propres offres et celles de leurs partenaires.

«Sans la protection des règles sur la neutralité du net, les fournisseurs d'accès auront le droit de bloquer, de ralentir ou de faire payer des droits sur les contenus, ce qui limitera les choix des utilisateurs et empêchera les petits opérateurs d'entrer sur le marché», a affirmé Ferras Vinh du Centre pour la Démocratie et la Technologie qui soutient les principes de neutralité.

USTelecom, un lobby représentant les fournisseurs, a de son côté exprimé sa déception après le vote du Sénat. «Il contredit nos efforts pour maintenir un internet ouvert et dynamique», a indiqué dans un communiqué son président Jonathan Spalter. (afp/nxp)

Créé: 16.05.2018, 23h30


Sondage

Accepteriez-vous d'être géolocalisé par une application afin de bénéficier d'un remboursement?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.