Vendredi 10 juillet 2020 | Dernière mise à jour 17:37

Consommation L'«obsolescence programmée» des produits sera punie

Les députés français ont décidé que la durée de vie intentionnellement raccourcie par les fabricants pourra entraîner une peine de prison jusqu'à deux ans.

Lors de la conception d'un produit, certains fabricants programme volontairement la durée de vie pour la raccourcir.

Lors de la conception d'un produit, certains fabricants programme volontairement la durée de vie pour la raccourcir. Image: Stringer/Shanghai/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'«obsolescence programmée» par les fabricants pourra être punie comme une tromperie «sur la durée de vie du produit intentionnellement raccourcie lors de sa conception», prévoit un amendement écologiste voté vendredi dans le projet de loi sur la transition énergétique.

Jusqu'à deux ans de prison

Cela pourra donc entraîner une peine de prison de deux ans au plus et une amende de 300'000 euros, au vu des sanctions prévues pour les autres types de tromperie jusqu'alors inscrits dans le code de la consommation.

«Les produits que nous utilisons dans la vie quotidienne sont trop souvent programmés par le producteur pour ne plus fonctionner après un certain nombre d'utilisations. Ces pratiques sont néfastes pour l'environnement et pèsent sur le pouvoir d'achat des ménages», soulignent les auteurs de l'amendement, Eric Alauzet, Denis Baupin et Cécile Duflot.

Leur amendement prévoit donc d'ajouter dans le code de la consommation cette durée de vie délibérément réduite dans les éléments constituant une tromperie ou une tentative de tromperie du contractant.

(afp/nxp)

Créé: 27.09.2014, 08h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.