Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 13:34

Utile La poignée de porte anti-coronavirus à imprimer en 3D

Une société belge a trouvé un dispositif ingénieux pour éviter de toucher la poignée avec les mains.

À fixer sur les poignées, cet objet permet d'ouvrir avec l'avant-bras, sans glisser.

À fixer sur les poignées, cet objet permet d'ouvrir avec l'avant-bras, sans glisser. Image: Materialise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'impression 3D peut vous donner un bon coup de main. Ou plutôt sans les mains, dans le cas présent. Une société spécialisée dans cette technologie, basée à Louvain, en Belgique, vient d'imaginer un dispositif permettant d'ouvrir une porte sans les mains, comme le rapporte le site Designboom.

Cette invention est directement liée à l'épidémie de Coronavirus. Comme l'explique la société Materalise sur son site, l'idée lui est venue lors d'une réunion pour mettre en place des mesures de protection pour les employés et les visiteurs de l'entreprise au début de l'épidémie. Le virus pouvant se propager via les surfaces que l'on touche et, de nombreuses portes devant rester fermées pour de multiples raisons, il a été décidé d'imaginer un système qui permettrait de les ouvrir sans les mains. C'est applicable partout, à la maison comme dans les hôpitaux ou EMS.

Décliné en huit formats, adaptés aux différentes poignées et aux divers poids des portes, ce dispositif qui permet d'ouvrir la porte avec son avant-bras peut être imprimé en 3D, avec les explications fournies dans cette vidéo.

Vidéo YouTube/Materialise

À disposition gratuitement

La société a surtout décidé de mettre ses fichiers d'impression téléchargeables à la disposition de tous gratuitement. Comme elle explique que rien qu'en 2018, plus d'un demi-million d'imprimantes 3D ont été vendues dans le monde, cela représente déjà beaucoup de personnes qui peuvent fabriquer elles-mêmes ce produit. Pour les autres. Materialise vend deux poignées pour 40 euross (42,50 francs).

Toujours dans le même esprit anti-coronavirus, la société a conçu pour les magasins un dispositif permettant de pousser son chariot sans les mains.

Materialise précise tout de même que ce dispositif peut être contaminé, donc il faut le désinfecter régulièrement. Image Materialise

Créé: 26.03.2020, 12h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.