Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:28

Technologie Snapchat remanie sa plateforme

Le service américain de messagerie a dévoilé mardi une refonte de son interface.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La modification est censée permettre aux utilisateurs de basculer plus facilement entre l'envoi de messages et de photos, les appels vocaux et vidéo.

«Nous sommes très heureux de présenter Chat 2.0», annonce sur son blog officiel la startup californienne, devenue très populaire chez les adolescents grâce à ses messages qui disparaissent après quelques secondes. «Vous pouvez commencer par envoyer quelques messages, et quand votre ami se connecte, commencer instantanément en un clic à parler ou à discuter en vidéo», poursuit Snapchat.

La nouvelle plateforme ajoute aussi de nouvelles fonctionnalités. Il sera désormais possible d'envoyer un message audio enregistré à un correspondant non connecté ou d'enrichir ses messages avec des «stickers» choisis dans une liste d'images similaire à celles proposées par d'autres applications de messagerie comme Messenger (groupe Facebook).

«Ce que nous aimons dans le nouveau Chat, c'est à quel point la transition est facile entre tous ces moyens de communications», avance Snapchat.

En vue

La startup lancée en septembre 2011 est rapidement devenue très populaire aux Etats-Unis, en particulier parmi les jeunes. Elle revendiquait une centaine de millions d'utilisateurs quotidiens en mai dernier.

La société fait partie des startups non cotées les plus en vues de la Silicon Valley. Snapchat avait selon les médias rejeté en 2013 une offre de rachat par Facebook pour 3 milliards de dollars. Au printemps 2015, elle avait été estimée à cinq fois plus lors d'une levée de fonds.

Certains de ses investisseurs, comme le fonds Fidelity, ont toutefois depuis révisé à la baisse la valeur de leur participation. De quoi alimenter les craintes d'éclatement d'une nouvelle bulle dans le secteur technologique, où les valorisations des jeunes entreprises non cotées ont flambé ces dernières années jusqu'à des niveaux astronomiques. (ats/nxp)

Créé: 30.03.2016, 06h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.