Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 07:15

Informatique La guerre commerciale n'a pas pénalisé Logitech

Les ventes de Logitech sont en hausse de 9% au deuxième trimestre. Le bénéfice net, lui, a crû de 57 à 64 millions.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le concepteur valdo-californien de périphériques informatiques Logitech a enregistré des ventes et bénéfices en hausse sur son deuxième trimestre décalé. Le groupe a confirmé mardi ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, malgré les remous causés par la guerre commerciale.

Le chiffre d'affaires a progressé de 9% à 691 millions de dollars (688,6 millions de francs) au deuxième trimestre de son exercice décalé 2018/2019, clos fin septembre. Hors effets de change, la croissance s'est établie à 10%, a précisé l'entreprise dans un communiqué.

Au niveau opérationnel (selon la norme comptable Gaap), le résultat avant impôts a bondi sur un an de 16,6% à 70,4 millions de dollars et le bénéfice net a pris 13,9% à 64,2 millions.

Alors que le chiffre d'affaires est légèrement inférieur aux 695 millions de dollars attendus en moyenne par les analystes interrogés par AWP, les résultats d'exploitation et net les dépassent largement.

«Nous avons réalisé notre chiffre d'affaires le plus élevé pour un deuxième trimestre, avec une croissance à deux chiffres dans les domaines des jeux et de la collaboration vidéo et une croissance solide dans nos catégories de périphériques pour PC», a réagi le directeur général de Logitech, Bracken Darrell, cité dans le texte.

Le directeur financier Vincent Pilette a qualifié de «saines» la croissance des ventes en monnaies locales.

Par catégorie de produits, les accessoires pour jeux vidéo ont enregistré la plus forte progression des ventes ( 55%) et la plus importante contribution au chiffre d'affaires du groupe avec 160,8 millions de dollars de recettes.

Les outils de collaboration vidéo et accessoires pour tablettes ont également affiché une forte croissance avec des ventes en hausse de respectivement 42% et 28%.

Le cœur de métier de Logitech - les souris et claviers - ont réalisé des ventes en hausse de respectivement 4% et 11%.

Relèvement des prix attendu

Le groupe a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. Logitech s'attend à une croissance entre 9% et 11% en monnaies locales. Le bénéfice opérationnel (non-Gaap) annuel est quant à lui estimé entre 325 et 335 millions de dollars.

A moyen terme, l'entreprise vise un croissance de près de 10% assortie d'une marge brute de 35% à 37% - contre 37,6% au deuxième trimestre - et d'une marge Ebit de 10% à 12%.

Interrogé sur la guerre commerciale que se livrent les Etats-Unis notamment avec la Chine, M. Darrell a indiqué à AWP que cette dernière n'avait pas encore impacté les chiffres du deuxième trimestre. Les prochains relèvements des taxes douanières vont cependant impacter davantage le groupe, a-t-il averti.

Ce dernier n'a pas voulu donner de chiffre concret. «Mais nous ferons tout pour compenser cet effet» avec notamment des adaptations de prix et des optimisations de la chaîne d'approvisionnement, a dit M. Darrell. Les tarifs de certains produits vendus aux Etats-Unis devraient donc augmenter. (ats/nxp)

Créé: 23.10.2018, 04h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.