Vendredi 23 février 2018 | Dernière mise à jour 12:22

Internet Facebook soutient les administrateurs de communautés

Le géant va leur verser 10 millions de dollars afin de les aider à multiplier leur impact et les interactions entre utilisateurs.

Facebook va sélectionner 100 administrateurs et leur fournir des formations et financements.

Facebook va sélectionner 100 administrateurs et leur fournir des formations et financements. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Facebook a annoncé vendredi le versement de dix millions de dollars de bourses pour des administrateurs de communautés sur le réseau social en ligne, dans un nouvel effort pour soutenir les interactions entre utilisateurs.

«Les administrateurs de communautés nous disent souvent qu'avec plus de soutien de la part de Facebook, ils pourraient démultiplier leur impact. C'est pourquoi nous annonçons aujourd'hui le lancement de notre programme Facebook Community Leadership (pour) accompagner les administrateurs du monde entier qui ont créé des communautés avec les applications et services de la famille de produits Facebook», a expliqué le géant américain dans un communiqué.

100 administrateurs séléctionnés

Outre diverses initiatives pour favoriser les échanges entre ces administrateurs, Facebook va sélectionner jusqu'à 100 administrateurs de ces communautés d'utilisateurs et leur fournir des formations et financements. Jusqu'à cinq d'entre eux recevront «jusqu'à 1 million de dollars chacun pour financer leurs projets» et les autres «recevront jusqu'à 50'000 dollars chacun, à utiliser pour une initiative de leur groupe». Ils pourront en outre se rendre sur le campus du groupe à Menlo Park en Californie pour recevoir des formations.

Le géant des réseaux sociaux souligne que sur 2,13 milliards d'utilisateurs de Facebook, plus d'un milliard utilise les groupes pour se rencontrer ou s'entraider. Près de 22 millions de groupes sont actifs chaque mois rien qu'en France, assure l'entreprise.

Sécurité renforcée également

Facebook a dévoilé cette initiative à l'occasion d'une rencontre organisée à Londres avec plus de 300 administrateurs de ces communautés venant de toute l'Europe. Le groupe américain en a profité pour souligner qu'il allait doubler le nombre de ses ingénieurs travaillant à Londres pour assurer la sécurité en ligne des utilisateurs.

Il s'agit d'une mise en musique au Royaume-Uni d'une mesure mondiale annoncée en fin d'année dernière par le PDG Mark Zuckerberg, qui prévoit le passage de 10'000 à 20'000 du nombre d'ingénieurs affectés à ces opérations de contrôle d'ici à la fin de l'année.

Ces employés seront chargés notamment de détecter et supprimer les faux comptes Facebook, construire des outils pour repérer et agir contre le harcèlement et l'escroquerie en ligne et améliorer les méthodes de signalement de contenus pour débusquer plus facilement des contenus «qui ne devraient pas être» sur la plateforme, a précisé le réseau social. (afp/nxp)

Créé: 09.02.2018, 12h52

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.