Jeudi 28 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:24

Pionnière Google honore l’aviatrice Amelia Earhart

Le moteur de recherche a modifié son logo pour marquer le 115e anniversaire de l’aviatrice américaine, mystérieusement disparue dans le Pacifique en 1937.

Une équipe de passionnés a entamé début juillet une mission de recherche pour tenter de localiser la dépouille de l’aviatrice disparue il y a 75 ans.

Une équipe de passionnés a entamé début juillet une mission de recherche pour tenter de localiser la dépouille de l’aviatrice disparue il y a 75 ans. Image: DR

Galerie Photos

Les Doodle les plus insolites de Google

Les Doodle les plus insolites de Google Les changements de logo sont devenus une habitude pour le géant du Net. Best-Of.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Née le 24 juillet 1897 dans le Kansas, Amelia Earhart détenait de nombreux records dans le monde de l'aviation. Elle fut par exemple la première femme à traverser l’Atlantique en solitaire en 1932. Sa mort reste entourée de mystère.

Le 2 juillet 1937, Amelia Earhart, 39 ans, accompagnée du navigateur Fred Noonan, accomplissait la dernière étape d'un tour du monde à bord d'un bimoteur en tentant de rallier la Californie depuis la Nouvelle-Guinée.

Elle avait prévu de se poser sur l'île d'Howland afin de se ravitailler en carburant. Quelques heures après le décollage, elle annonçait dans un dernier message radio qu'elle n'arrivait pas à localiser l'île et que le carburant commençait à baisser.

Puis plus rien. Malgré les recherches lancées par le président Franklin D. Roosevelt, aucune trace de l'avion n'était détectée et les deux aviateurs étaient considérés comme disparus en mer.

Nouvelles recherches

Une équipe de passionnés a entamé début juillet une mission de recherche pour tenter de localiser la dépouille de l’aviatrice.

Les membres de l'association Tighar (The International group for historic aircraft recovery) ont gagné l'île de Nikumaroro, dans l'archipel de Kiribati.

Selon eux, les deux aviateurs ont pu se poser sur le minuscule atoll inhabité de Nikumaroro, à 480 km de Howland, et y ont survécu quelque temps alors que leur avion était emporté par la mer. Des objets américains existant dans les années 1930 ont été retrouvés sur l'île ainsi que des traces de campements.

(SK/afp/nxp)

Créé: 24.07.2012, 10h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.