Lundi 16 décembre 2019 | Dernière mise à jour 08:23

Sécurité Internet en vacances: les pièges à éviter

Tout le monde ne déconnecte pas forcément pendant ses vacances. Mais utiliser un wi-fi gratuit ou un cybercafé à l’étranger n’est pas sans danger. Nos conseils.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La tentation est grande pour beaucoup de vacanciers de faire un petit détour par internet durant leur congé. Consulter ses mails, jeter un œil aux réseaux sociaux et éventuellement y envoyer quelques photos peut s’avérer risqué depuis l’étranger, met en garde la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC) sur son site.

Eviter le roaming

Partir en vacances avec son smartphone est devenu une habitude. Pratique pour être joignable en cas d’urgence et prendre quelques photos sur le vif, il permet aussi de se connecter à internet. Le consommateur avisé évite d’utiliser le réseau cellulaire, en raison des prix de roaming prohibitifs. Les réseaux wi-fi permettent d’éviter des frais mais ne sont pas 100% sûrs. «La prudence est de mise puisque des personnes malintentionnées pourraient récupérer vos données personnelles» prévient la PSC.

Cybercafés, nids de virus

Se connecter depuis un cybercafé n’est guère plus recommandé. Les ordinateurs sont rarement à jour côté sécurité, et sont souvent truffés de virus et de maliciels. Des escrocs y placent des enregistreurs de frappe (keyloggers), qui espionnent les saisies effectuées au clavier. Ils recherchent avant tout des données bancaires et les mots de passe et identifiants permettant d’accéder aux réseaux sociaux et aux messageries.

Une fois infiltrés, ils envoient en votre nom des courriers à tous vos contacts, expliquant que vous avez été victime d’un vol sur votre lieu de vacances et que vous avez besoin d’argent. L’arnaque est connue mais peut sembler assez crédible vu qu’elle s’effectue par le biais d’une adresse mail connue et qu’elle survient effectivement pendant votre séjour à l’étranger.

Comment se protéger

La PSC recommande d’éviter de faire des achats en ligne ou d’utiliser un service bancaire depuis les cybercafés et les ordinateurs publics.

Si vous devez absolument vous connecter à un service commercial, utilisez le clavier virtuel pour saisir vos informations et éviter qu’elles ne soient captées par un keylogger. Sous Windows, ce clavier visuel s’enclenche depuis le Panneau de configuration, dans les Options d’ergonomie.

Sur les sites nécessitant un mot de passe, utilisez la fonction «déconnexion» pour clore votre session.

N’oubliez pas de vider l’historique, le cache et d’effacer les cookies du navigateur internet une fois votre travail terminé sur un ordinateur public.

Utilisez uniquement des réseaux wi-fi protégés et sécurisés.

Si vous partez en vacances avec un ordinateur portable et que vous prévoyez de vous connecter via wi-fi, par exemple à l’hôtel, vérifiez que votre antivirus et votre Firewall sont à jour. Des applications existent aussi pour les smartphones et les tablettes.

Pensez à effectuer un backup avant d’emmener votre laptop en vacances et protégez votre matériel par un mot de passe (si ça n’est pas déjà fait). Cette précaution évite qu’en cas de vol ou de perte une personne n'accède à vos applications et vos fichiers personnels.

Créé: 14.06.2012, 14h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.