Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 11:00

internet Yahoo! supprime 2000 emplois

Le portail américain Yahoo! a annoncé 2000 suppressions d'emploi. En perte de vitesse, il doit impérativement se restructurer. A Rolle (VD), un processus de consultation auprès des employés a été lancé.

Les derniers chiffres publiés par Yahoo! étaient en recul.

Les derniers chiffres publiés par Yahoo! étaient en recul. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le portail internet américain Yahoo!, en perte de vitesse, souhaite se recentrer sur la publicité. Le groupe lance un plan de restructuration qui va entraîner la suppression de 2000 emplois dans le monde, soit 14% de ses effectifs. A Rolle (VD), il a engagé un processus de consultation auprès de ses employés.

«Yahoo! confirme qu’il prend des mesures importantes pour préparer l’entreprise à l’avenir» et afin de devenir «plus petit, plus compact, plus rentable et mieux équipé pour innover aussi rapidement que nos clients et le secteur le nécessitent», explique la société californienne.

Yahoo! veut se recentrer sur ses «métiers essentiels et redéployer ses ressources vers les priorités les plus urgentes, en plaçant les utilisateurs et la publicité au centre de ses priorités les plus urgentes», a commenté le directeur général, Scott Thompson, cité dans le communiqué publié mercredi. «Malheureusement, atteindre ces objectifs va nécessiter de supprimer des postes», a-t-il ajouté.

Yahoo! indique qu’il va commencer à «informer les employés de ces changements» mercredi. Environ 2000 personnes vont être averties de la suppression de leur emploi à effet immédiat ou par phases, sur un total de quelque 14’000 employés, sans compter des milliers d’employés externalisés.

Processus de consultation en Suisse

Yahoo! Suisse annonce, pour sa part, avoir «entamé un processus de consultation» avec ses employés locaux, à Rolle (VD). Mais la société ne prévoit pas de «divulguer publiquement les détails», a-t- elle précisé.

«Nous conserverons notre siège régional en Suisse et nous prévoyons d’y maintenir des équipes», a expliqué Ben Starkie, porte-parole de Yahoo! Suisse. L’entreprise, qui a fait construire un nouveau bâtiment à Rolle, y déménagera «cet été». Plus de 100 personnes travaillent chez Yahoo! sur le site actuel. Le projet de centre de données à Avenches (VD) a, par ailleurs, été abandonné en début d’année.

A l’échelle internationale, le groupe revendique «700 millions d’utilisateurs et des milliers d’annonceurs». Le site spécialisé AllThingsD affirmait la semaine dernière que la nouvelle structure de Yahoo! devrait comporter une division internationale de médias, une autre regroupant les activités de communication et recherche sur internet et une autre les ventes internationales et régionales. Il pourrait également y avoir une unité plus petite de quelque 50 personnes travaillant sur l’innovation produits, ajoutait AllThingsD.

Le groupe internet, en perte de vitesse, tente de remonter la pente en se réorganisant en profondeur même si une nouvelle stratégie se fait attendre.

Pour l’ensemble de 2011, qui a été marqué notamment par le départ de l’ancienne directrice générale Carol Bartz, sanctionnée pour n’avoir pas réussi à relancer le chiffre d’affaires, le bénéfice net a baissé de 15% à 1,05 milliard de dollars (948,9 millions de francs) et les revenus totaux de 21% à 4,98 milliards. (ats/nxp)

Créé: 04.04.2012, 16h03

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.