Lundi 10 décembre 2018 | Dernière mise à jour 11:25

Formation vocale Le Palais de la voix

Catalyse, l'école de la voix qui propulse la personnalité de chacun et soutient les artistes émergents

Plus d'infos

Catalyse

Avenue Rosemont 14, 1208 Genève
Tél. École +41 22 700 64 74
Tél. Général +41 22 700 64 75
Email

Facebook
Instagram
YouTube

NOGA

Facebook
Instagram
YouTube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Si nous devions prendre au vol une parenthèse pour nous, nous offrir des instants de légèreté juste pour nous, nous entrerions dans une chorale. Enfin, surtout Josette, qui pense qu'on peut se permettre de chanter un peu faux parce que les autres voix couvrent les couacs. Josiane, elle, espère qu'il y aura des solos pour asseoir son énorme ego dilaté. C'est possible de faire une chorale à deux? Bah, nous ne sommes clairement pas seules dans nos têtes, il y aurait largement de quoi lancer un gospel bien fourni, vous ne pensez pas?

Moyen d'expression par excellence, la voix n'est pas faite que de mots, elle est aussi âme, vibrations, force, personnification, chaleur. Le bien-vivre et le bien-transmettre, un deux-en-un, comme un shampoing. C'est la raison pour laquelle Noga et sa comparse Bettina Vernet lui ont ouvert un temple depuis près de 15 ans à deux pas de la gare des Eaux-Vives: Catalyse. Rencontre et visite.

Ce n'est pas un tapis rouge, mais c'est tout comme. Chaque personne qui passe le seuil de Catalyse s'y sent bienvenue. De la couleur, des gens souriants, des bureaux qui se font face, une buvette pleine de sucettes et de bonbons, on est tout de suite à son aise.

Quand on évoque la voix, ce n'est pas uniquement de musique qu'il s'agit. Elle porte des rythmes, des sons mais aussi une parole. Les cours dispensés dans cette école vivante sont en adéquation avec l'objectif d'acquérir une voix. Une voix au chapitre, une voix pour son corps, une voix dans l'affirmation de soi. Noga la musicienne quitte son métier d'avocate pour se lancer à corps perdu dans son rêve, celui d'ouvrir un lieu qui lui permette, ainsi qu'à d'autres, sans jugement ni obligation, de chercher et d'expérimenter. Un peu frileuse suite à des retours critiques, Noga lance une première version de ce projet, une fois ce magnifique et atypique lieu découvert au premier étage d'une carrosserie de l'avenue Rosemont à Genève. Elle est rejointe par Bettina, une amie qui fait également de ce rêve le sien. Ce sera une maison dédiée au souffle, celui dont on a besoin pour vivre, celui dont on prend conscience, celui qui sert à créer. Puis, très vite, du souffle à la voix, le vent s'est enrichi pour devenir langage. Une langue que l'on peut exprimer même si elle n'est pas parfaite, même si elle n'est pas aboutie.

La technique est ici intrinsèquement liée à l'être. Les valeurs qui ont poussé Noga et Bettina à s'associer et à tenter ce pari fou d'enseigner et également de suivre, de soutenir, d'encourager les artistes sont les bases fondatrices de la pédagogie sonoga. Élaborée année après année, étape par étape, le cursus de formation s'appuie sur 4 piliers fondamentaux : la personnalité, le corps, le langage (musical et théâtral) et le projet, finalité rassemblant l'intégralité des notions intégrées de manière naturelle et organique. En groupe, avec envie, les quelques 350 élèves de Catalyse, tous âges confondus dans la plus large des fourchettes développent leur créativité par la pratique de la voix. Cette voix qui est moi, qui est nous.

Catalyse est donc une école, un lieu de formation, mais pas que. Dès le départ, les deux complices souhaitent en faire plus pour la communauté. Structure reconnue d'utilité publique, Catalyse est un vecteur de cohésion sociale, du bien vivre ensemble qui tend la main aux artisans du bonheur du secteur qui rament tout autour de nous. Elles créent alors une pépinière qui s'adapte à chaque fruit qui en fait la demande. Les artistes qui leur déposent un dossier, quel que soit leur degré de développement professionnel, doivent avoir l'envie, l'envie d'avoir envie, qui se traduit par un projet défini. Si le coup de coeur est là, Catalyse, sous la houlette de Bettina, offre des aides en fonction du besoin, comme le soutien pour le booking de dates de concerts, Catalyse on Tour, le soutien à la programmation, le soutien en collaboration avec d'autres structures culturelles, le soutien financier direct (comme le prix La Lentille pendant le festival Voix de Fête) ou encore la résidence.

Vous avez bien lu, la résidence, qui permet à un artiste de s'installer dans le lieu (au sens parfaitement propre, il y a même des appartements en cas de nécessité), de profiter de la petite scène avec vu sur le parc ou du studio d'enregistrement. En somme, Catalyse ouvre les portes d'une bulle pour travailler, explorer, sans forcément aboutir tout de suite à un résultat représentatif (au sens propre aussi). Parce que parfois le besoin n'est pas de monter sur scène mais de prendre le temps de la recherche et de la décision. Que ce soit pour les professionnels comme pour les élèves qui se partagent l'espace, l'accent est posé sur l'estime de soi, qui peut se construire avec sa voix et amener ensuite à s'engager dans bien des voies (oui, facile, mais inévitable).

Bon, c'est pas tout ça, mais nous on a une chorale à monter! Qui nous rejoint? Parce que je chante quand je veeeeeeeeux! Parce que je suis ma voix et que ma voix c'est nous. Parce qu'il était une fois une amitié, une amitié qui a eu des idées folles, un duo qui ressent au même moment, qui se bat pour les mêmes valeurs, qui a vu grandir un beau projet qui est désormais l'incubateur de plein de nouvelles idées. Ça te dit quelque chose, Josette!

Cet article vous a été concocté par JJSphere, magazine digital: les découvertes, les rencontres et les voyages de Josiane&Josette! (Le Matin)

Créé: 17.06.2018, 18h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.