Dimanche 22 avril 2018 | Dernière mise à jour 12:27

Avent #2 La pochette de Camille

Camille Dols met des paysages en pochette.

Image: dr

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nous avons rendez-vous sur la route de Chancy. En règle générale, la route de Chancy résonne comme déménagement, nouveau passeport, qu'est-ce-que-c'est-que-cette-tronche-sur-cette-photo-d'identité assorti d'un ça-va-très-bien-pas-besoin-d'en-faire-une-autre à la gentille dame derrière son écran. Ce matin-là, le seul rapport que notre rendez-vous a avec un passeport c'est le voyage, l'envol vers le ciel, l'évasion. Outre l'Office de la Population, la route de Chancy, qui s'étend quand même sur plusieurs kilomètres, recèle son lot de petites maisons de ville. Dans l'une d'elle, il y a une petite porte, et une autre porte, et un escalier en bois qui grince, et encore une porte, et puis Camille. Camille Dols.

Après avoir passé du temps à filmer les oiseaux, à imaginer des coucous suisses, à assumer son désir de se laisser pousser des ailes pour survoler les plus hauts monts de la Terre, Camille a atterri dans cette petite pièce chaleureuse qui lui sert d'atelier multifonctions au cœur d'Onex. Contemplative, elle photographie des paysages, leur invente une histoire, joue avec leurs couleurs et leurs transparences. Diplômée de la HEAD-Genève en design de bijoux et d'accessoires, elle a élargi sa palette depuis et s'amuse avec les matières tout en ajoutant des cordes à son arc. Chaque idée qu'elle développe, chaque objet qu'elle invente lui servent de prétexte pour apprendre de nouvelles techniques et rencontrer de nouveaux artisans avec lesquelles elle pourra collaborer. Sa formation dans la bijouterie lui a appris la minutie et la construction d'un objet, ne reste plus qu'à affiner les techniques qu'elle ne maîtrise pas encore. Envie de créer des carnets de notes? Qu'à cela ne tienne, elle apprend l'art de la reliure à la main.

Ainsi, elle a imaginé ses paysages sur de petits livres à pensées qui cachent de jolies phrases entre deux pages. Et puis aussi en pochettes, impressions numériques sur PVC qui invitent à la rêverie entre cimes enneigées et horizon bleuté. Des acétates lui servent à réaliser ses superpositions avant de passer à la bâche ou au plexiglas en fonction de ses projets. Les matériaux sont choisis en fonction de leur qualité et des personnes qui les confectionnent car elle tient à ce que ses collaborations prennent racines sur de belles rencontres.

Toutes les photos qu'elle utilise sont le fruit de ses promenades. Sans masque, sans filtre. Elle pousse parfois juste un peu la luminosité et les contrastes pour que le rendu final soit moins vaporeux puisque le support n'est pas totalement transparent. Sur les notes enivrantes de Lhassa, pas loin d'un exemplaire de «La Main qui pense», Camille crée, Camille pense, Camille imprime, Camille imagine. Camille lime aussi parce qu’elle n'a pas abandonné ses premières amours et s'assied encore à son établi de bijoutière. Une vraie femme orchestre.

Vous pourrez retrouver les poétiques créations de Camille au Supermarket à Lausanne le 2 décembre, au Marché de Noël à Carouge le 8-9-10 décembre et au Design Market du Café Deakoud à Genève le 16-17 décembre. Et puis surtout, vous pouvez admirer sur le JJSHOP dès aujourd'hui les carnets et les pochettes aux trois formats, dont celle sans rabat, bien pratique pour contenir, à portée de main, tous les documents de Josette quand elle voyage ! Première idée de cadeau pour gââââââââter vos proches à Noël!

À demain!

Camille Dols sur JJShop

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere: les bons plans, les rencontres et les voyages des blogueuses Josiane & Josette!

(Le Matin)

Créé: 01.12.2017, 08h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.