Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

En vadrouille Week-end dans la paille

Séjour en Valais, à Nax, entre les murs de paille du Maya Boutique Hôtel. Cette charmante maison d'hôtes avec sauna en extérieur offre une vue panoramique à couper le souffle sur le Val d'Hérens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors mettons les choses au point tout de suite. Même si l'image d'Epinal d'un couple (évidemment jeune et beau) s'allongeant amoureusement dans un tas de foin, sourires aux lèvres, est séduisante, n'allez pas croire une seconde que la sieste campagnarde dans la grange soit le must ultime du confort. La paille, ça pique. La paille, c'est plein de petites bêtes. La paille, ça refile des allergies à Josiane. La paille, a priori, c'est nul, MAIS. Mais, c'est un isolant naturel incroyable. Le premier petit cochon n'était pas totalement à côté de la plaque. Il n'avait juste pas eu le temps de parer ses bottes (de paille, donc) avant l'arrivée du loup, c'est tout. Avec ses murs ultra épais remplis d'herbes sèches, le Maya Boutique Hôtel nous a accueilli pour un week-end tout en luxe, calme et volupté.

Premier hôtel d'Europe du genre, le concept est simple : utiliser un minimum d'énergie pour un maximum de rendement. Les murs de paille enduits de chaux à l'extérieur, d'argile à l'intérieur, servent de barrières thermiques, ainsi, les quelques chambres traversantes qui s'étalent sur deux étages sont de vrais cocons chaleureux. Quand on entre, les meubles fabriqués par un talentueux artisan du bois emplissent l'espace et se suffisent à eux-mêmes. D'autant plus que le spectacle est à l'extérieur. Nous sommes cernés par les montagnes encore enneigées, le panorama est à couper le souffle. Sur la terrasse de la chambre, pour un apéritif en tête-à-tête, dans la salle à manger au petit-déjeuner ou un soir du week-end, quand Lisa et Louis, les charmants propriétaires des lieux, servent un repas de leur cru, ou sur les chaises longues qui font face au petit village de Nax, il n'y en a que pour vos yeux.

Après une semaine éreintante au boulot (oui, la JJSphere peut parfois nous mettre à genou, si, si), nous n'avons pas attendu une minute pour nous inscrire au sauna! Parce que, tout compte fait, celle qu'on surnomme la maison de paille n'a rien à envier aux maisons de fibres de verre. Pour faire de votre week-end en altitude un souvenir mémorable de romantisme et de détente, sauna, mais aussi jacuzzi et massages sont à votre disposition sur réservation. Et pas besoin de choisir entre vapeur et vue, il y a la vue dans la vapeur! Le fond du petit wagon est fait de verre, vous pourrez ainsi admirer les cimes tout en offrant à votre peau une petite cure détox. Malin et dans l'air du temps ce petit spa scandinave à la mode valaisanne.

Ceci dit, on pourrait douter de la véracité de ces fameuses bottes de paille. Rien ne nous prouve qu'elles se cachent bien dans les murs! Ben oui ma Josiane, ben oui! Alors sachez que, comme esthétiquement la paille se défend, elle est carrément encadrée dans chaque chambre pour parer à tout scepticisme et apporter un fétu d'authenticité au séjour. On a même l'impression de prendre le petit-déjeuner dans la grange de Pépé Joachim (nous avons une grande famille), puisque le copieux buffet, enrichi de produits du coin et de réalisations maison, se dresse devant deux pans de murs entièrement vitrés, laissant l'isolation à la vue de tous.

En définitive, nous avons été charmées par la simplicité de ce lieu qui se fond dans un paysage qui ne demande qu'à être admiré. En parfaite cohérence avec la nature qui l'entoure, le Maya Boutique Hôtel a été pensé et conçu pour que l'on s'y sente bien. Et ça marche! Pas besoin d'y séjourner 5 jours pour arriver à passer une nuit correcte, pas besoin de faire de la sophrologie pour appréhender le silence sans panique, pas besoin d'hypnose pour se dire qu'on peut prendre un bouquin et lire, et c'est tout, et rien d'autre. Il doit y avoir un truc. Ça doit être la paille.

Et puis, quitte à faire les choses bien d'un point de vue écologique, autant pousser la démarche jusqu'au bout! Les déplacements arborent également la couleur verte chez Maya, deux bornes accueillent avec plaisir les voyageurs électriques qui gravissent les pentes sans bruit et sans hydrocarbures. Et une voiture est à disposition pour les petits malins qui arrivent à l'hôtel en transports en commun (sous réserve de disponibilité). C'est Jack qui va être content!

Cet article vous a été concocté par JJSphere, magazine digital: les découvertes, les rencontres et les voyages de Josiane&Josette.

Créé: 22.04.2018, 19h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.