Mardi 23 janvier 2018 | Dernière mise à jour 00:09

Énergie Les jours des chaudières à mazout sont comptés

La taxe sur le CO2 pourrait être augmentée et l’installation des chaudières interdite dès 2029.

Le remplissage des citernes à mazout, une corvée qui pourrait bientôt appartenir au passé.

Le remplissage des citernes à mazout, une corvée qui pourrait bientôt appartenir au passé. Image: VALDEMAR VERISSIMO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La ministre de l'Energie Doris Leuthard veut la peau des chauffages à mazout. C'est l'un des éléments sensibles de la politique climatique qu'elle vient de mettre en consultation.

En vue de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, elle mise sur une hausse de la taxe sur le CO2 et, au besoin, une interdiction dès 2029 d'installer de nouveaux chauffages à combustibles fossiles (mazout, gaz naturel).

Ses recettes font tousser les lobbys concernés, alors que le WWF milite pour une interdiction dès aujourd’hui de cette technologie, mais le marché, grâce aux incitations actuelles, est en train de résoudre de lui-même le problème.

Les pompes à chaleur en vogue

Championne d’Europe du chauffage à mazout, avec un ménage sur deux qui en est équipée, la Suisse est en train de lui tourner le dos ostensiblement. Les nouvelles constructions recourent à 70% aux pompes à chaleur et moins de 5% restent fidèles aux bonnes vieilles citernes à mazout.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

Créé: 11.09.2016, 08h57

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.