Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:20

Canton de Vaud Althia, la gypaète de La Garenne, est décédée

Née en 1990 à Berlin-Est, la femelle a été une importante contributrice du programme de réintroduction des gypaètes avec 13 jeunes élevés durant sa vie.

Althia dans une photo datant de cette année encore.

Althia dans une photo datant de cette année encore. Image: Fondation de la Garenne/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La femelle gypaète Althia est décédée samedi l'âge de 29 ans. Née en 1990 au zoo de Berlin-Est, depuis 1995 au parc de La Garenne, elle a eu 13 poussins avec le mâle Athos qui ont participé au programme de reproduction et de réintroduction dans les Alpes.

Depuis sa création en 1965, le parc zoologique La Garenne à le Vaud (VD) a eu deux femelles, la première étant décédée à l'âge de 32 ans, a-t-il rappelé mardi. Elle avait élevé 13 poussins également avec le mâle Athos arrivé en 1972 et mort en 2015 à 47 ans.

En 2017 et en 2018, les reproductions ont échoué, les oeufs étaient non fécondés. Bien qu'Althia ait pondu et incubé seule les oeufs pendant les 55 jours nécessaires, ils étaient à chaque fois non fécondés. Le suivi des oiseaux en direct et par une caméra dans leur cavité ont permis de voir que le mâle Helios était particulièrement maladroit et n'arrivait pas à s'accoupler.

Pas hors de danger

Actuellement, environ 200 gypaètes barbus sont présents dans les Alpes, localisés pour la plupart entre la Suisse, la France et l'Italie. Cependant, seule une trentaine de couples se sont formés et se reproduisent.

Ce chiffre est encore trop bas pour que l'on puisse considérer le vautour comme étant hors de danger pour les décades à venir. Les menaces principales qui pèsent sur ses ailes sont les mêmes qu'il y a 100 ans, c'est-à-dire l?empoisonnement et le braconnage.

Les oiseaux nés à la Garenne sont destinés au programme de réintroduction de l'espèce dans les Alpes et en Espagne. Le précédent poussin né en février 2014 a été relâché dans le canton de Saint-Gall, un nouveau site de réintroduction de l'espèce dans les Alpes. Le poussin de 2015 a été transféré dans un autre centre de reproduction en Italie. (ats/nxp)

Créé: 15.01.2019, 12h50


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.