Samedi 25 novembre 2017 | Dernière mise à jour 04:03

Mangeoires Aidez les oiseaux en les nourrissant en hiver

Les premières chutes de neige marquent le début d’une période difficile pour les oiseaux. C'est pourquoi, les mangeoires offrent une belle source nourriture supplémentaire.

Un nourrissage hivernal adapté

- La mangeoire doit être installée à un endroit dégagé, à proximité d’abris dans lesquels les oiseaux peuvent se retirer (buissons, arbres).

- Des mélanges éprouvés pour granivores et mangeurs d’invertébrés devraient être proposés; les graines de tournesol ou de chanvre, les noix et noisettes et la graisse sont également bienvenus. Les céréales ne sont appréciées que par les moineaux et les pigeons; il faut veiller à bannir tout mélange contenant des graines d’ambroisie.

- Offrir chaque jour de la nourriture fraîche, si possible le matin avant le lever du soleil, ainsi que deux heures avant le crépuscule, selon les besoins.

- Maintenir la nourriture au sec et à l’abri des saletés ou des déjections; nettoyer la mangeoire régulièrement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les premières chutes de neige marquent le début d’une période difficile pour les oiseaux. Naturellement adaptées aux rudes conditions hivernales de nos latitudes, bon nombre d’espèces passant l’hiver en Suisse saluent néanmoins la source de nourriture supplémentaire qu’offrent les mangeoires.

Aménager des jardins naturels

Comme le nourrissage hivernal se déroule généralement près des habitations, ce sont surtout les oiseaux habitués à la présence humaine qui en profitent. Les propriétaires de jardins peuvent agir toute l’année en faveur d’une avifaune diversifiée en aménageant et entretenant leur espace extérieur de façon naturelle. Ils favorisent ainsi la biodiversité devant leur porte, tout en contribuant à la préservation générale d’habitats sains et variés.

Contempler pour mieux protéger

Les mangeoires et les boules pour mésanges offrent, en particulier aux plus jeunes, un aperçu captivant de la vie des oiseaux sauvages. Chez les enfants, ces observations ont un certain potentiel d’éveiller un intérêt pour la nature proche de chez soi, et de poser ainsi la première pierre d’une future conscience écologique. Le nourrissage hivernal des oiseaux s’en voit ainsi justifié, dans la mesure où il reste modéré et adéquat. (Le Matin)

Créé: 13.11.2017, 09h10


Sondage

Profitez-vous pleinement du Black Friday?





Sondage

Parvenez-vous à épargner, chaque mois?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.