Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 09:19

Canton de Vaud Deux nouveaux gypaètes barbus à La Garenne

Un nouveau couple de gypaètes barbus, en provenance d'Autriche, a pris ses quartiers au sein du parc animalier vaudois.

Les deux gypaètes peuvent d'ores et déjà être admirés des visiteurs.

Les deux gypaètes peuvent d'ores et déjà être admirés des visiteurs. Image: La Garenne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parc zoologique de La Garenne à Le Vaud a accueilli un nouveau couple de gypaètes barbus. Les deux oiseaux de quatre ans ne devraient pas se reproduire tout de suite, mais ils participeront ultérieurement à un programme de réintroduction en Europe.

Programme de reproduction

Les deux gypaètes sont déjà visibles des visiteurs dans leur volière, explique vendredi le parc animalier vaudois. Ils proviennent d'un centre de reproduction en Autriche. Depuis 1972, La Garenne s'est investie dans l'élevage des gypaètes barbus. Cette année-là, Athos, un mâle, était arrivé sur les lieux avant d'être rejoint en 1978 par une femelle en vue d'un programme de reproduction en captivité pour la réintroduction de l'espèce dans les Alpes.

Tous deux ont élevé 13 poussins avant que la femelle ne décède en 1995 à l'âge de 32 ans. La même année, une nouvelle femelle, Althia, s'installait à La Garenne. A sa mort en 2015, Athos avait 47 ans et était le géniteur de 26 oisillons. Althia, elle, est décédée en janvier de cette année à la veille de ses 30 ans.

Dans la nature

Dans le cadre de programmes de reproduction, de jeunes oiseaux sont transmis à d'autres parcs zoologiques, mais quelques-uns sont aussi relâchés dans la nature depuis les années 80. Aujourd'hui, environ 200 gypaètes barbus sont présents dans les Alpes. Mais seule une trentaine de couples se sont formés et se reproduisent. Un chiffre trop bas pour considérer cet oiseau comme hors de danger. (ats/nxp)

Créé: 07.06.2019, 15h29

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.