Lundi 17 février 2020 | Dernière mise à jour 03:39

Photos Le kangourou «en deuil» est en fait un violeur impitoyable

Ce mâle qui tient la tête d'une femelle mourante a fendu le coeur de millions d'internautes. Mais les biologistes affirment qu'elle est morte sous ses assauts!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ces photos ont fait le buzz cette semaine sur les réseaux, montrant un kangourou mâle qui tient la tête d'une femelle mourante devant son petit. Chacun a pu s'identifier à la tristesse de l'animal, se représenter la tragédie quotidienne de la vie dans la nature...

Mais la réalité est bien plus sombre! En effet, le vétérinaire Derek Spielman, spécialiste de l'Université de Sydney, a expliqué au «Guardian» qu'il n'avait «aucun doute» sur le fait que ce kangourou est en réalité en train d'essayer d'avoir un rapport avec la femelle. Il ajoute qu'il est commun dans cette espèce que les femelles meurent «à cause du harcèlement sexuel et des brutalités physiques» infligés par les mâles...

Et si le kangourou saisit la femelle, c'est en fait un comportement de défense visant à éloigner d'autres mâles de son objet sexuel. «La compétition sexuelle peut être très dure et mener à des bagarres extrêmement violentes. Les mâles sont très insistants et agressifs et peuvent aller jusqu'à tuer les femelles involontairement, explique Spielman. Donc interpréter le geste de ce mâle comme un geste d'affection et de tendresse est très éloigné de la réalité.»

Mark Eldridge, collaborateur scientifique du Australian Museum, a également dénoncé le malentendu sur le blog du musée. Il explique que le petit est à côté de sa mère probablement pour la téter, ne réalisant pas qu'elle est morte. «Le lien entre la mère et l'enfant ne peut pas être attribué à des émotions dans ce genre de situation. Il y a des preuves claires de ce genre d'intelligence chez les mammifères plus évolués comme les primates ou les éléphants. Mais pas chez les kangourous», explique-t-il sur la BBC.

«Ce ne sont pas des humains en miniature, ce sont des kangourous.»

Créé: 15.01.2016, 10h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.