Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:43

Hips La Nouvelle-Zélande est amoureuse de son pigeon pochtron

Célèbre pour se pinter le bec, le kereru a été élu oiseau de l’année aux antipodes. Mais malgré sa vie dissolue, il n’est pas en danger.

Ivre, maladroit, glouton: le kereru a toutes les qualités...

Ivre, maladroit, glouton: le kereru a toutes les qualités... Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le kereru, ou pigeon des bois? En Nouvelle-Zélande, il est célèbre pour se balancer maladroitement sur une branche, tentant en vain de trouver son équilibre. Ou pour se retrouver n’importe où suite à un vol approximatif. Parfois, même, il titube ou tombe comme une pierre. La raison? Cet oiseau est régulièrement bourré. Il adore en effet se gaver de fruits fermentés.

Alors oui, le kereru est un pochtron. Portant les Néo-Zélandais l’adorent. Ils étaient près de 50 000 cette année à voter pour l’oiseau de l’année. Et une campagne en ligne aussi efficace que rigolote a porté l’ivrogne à plumes. Résultat final: 5833 voix pour le kereru. Soit 2000 de plus que pour le second piaf.

En plus il est fainéant

«Maladroit, ivre, glouton et glamour, le kereru dégage un charmant ennui qui constitue un joli contrepoint à la verve industrieuse couramment observée dans le monde des oiseaux», s'amuse le site officiel

On ne connaît pas l’état du foie du vainqueur de l’année. Mais, ironie de l’histoire, malgré son penchant pour «la bouteille» le pigeon des bois n’est pas une espèce menacée. Rappelons tout de même que les fruits fermentés sont à consommer avec modération...

Créé: 16.10.2018, 10h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.