Mardi 21 janvier 2020 | Dernière mise à jour 15:43

Incendies Les oiseaux australiens imitent les camions des pompiers

À force d'entendre passer les soldats du feu, le cassican flûteur, doué pour les vocalises, s'est mis à reproduire la sirène de leur véhicule.

Cet oiseau a été filmé en Nouvelle-Galles du Sud, région où les incendies font rage. Vidéo YouTube/Click Heart TV


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le cassican flûteur est considéré comme l'un des meilleurs oiseaux chanteurs d'Australie. Il peut moduler sa voix sur quatre octaves et son répertoire comprend le chant de plus de 35 autres espèces d'oiseaux. Mais pas seulement. Il est également capable d'imiter le chien, le cheval et le langage humain. Depuis quelques jours, il a ajouté une nouvelle corde, vocale, à son arc: la sirène des camions de pompiers.

C'est ce que démontre cette vidéo postée le 31 décembre dernier sur YouTube et qui a été tournée par Gregory Andrews près de Newcastle, en Nouvelle-Galles du Sud, un région particulièrement touchée par les incendies qui ravagent le pays. À force d'entendre passer sans cesse les camions de pompiers, ces oiseaux ont fini par assimiler et reproduire le son de leur sirène, comme le relève le site ZME Science. Pour les voisins, en revanche, cela pourrait devenir lassant d'ajouter ce son à celui des vrais soldats du feu.

Michel Pralong

Créé: 07.01.2020, 14h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.