Dimanche 29 mars 2020 | Dernière mise à jour 23:51

Nouvel album Critique: Astérix prend un coup de jeune sur la tête

Le petit Gaulois fait la connaissance, non sans mal d'un univers inconnu: celui des ados. Pour le lecteur, c'est du bonheur.

La bande-annonce du nouvel Astérix. Vidéo: ©2019 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ / GOSCINNY - UDERZO

Astérix: la fille de Vercingétorix

Tome 38
Par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad
D'après Goscinny et Uderzo
Ed. Albert René
48 pages

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À défaut de nouveaux territoires (puisque cette aventure d'Astérix, conformément à la tradition d'alternance de la série, se déroule au village), notre petit Gaulois découvre tout de même un monde qui lui est quasi inconnu: celui des ados. Il s'y était déjà frotté une fois, dans «Astérix et les Normands» lorsque, avec Obélix, il avait dû veiller sur Goudurix, le neveu de Lutèce d'Abraracourcix, envoyé au village pour devenir un homme.

La situation de base de ce 38e album sorti ce 24 octobre est un peu la même: on confie encore une fois une ado au village, mais pour la protéger et non l'endurcir, car il s'agit ni plus ni moins de la fille de Vercingétorix. Symbole de la résistance aux Romains pour les Gaulois rebelles qui veulent s'en servir pour chasser l'envahisseur, elle est également recherchée par Jules César qui veut en faire une otage et l'élever à la romaine, meilleure méthode pour l'assimiler et éliminer ainsi la menace qu'elle représente.

La mineure fugue

À qui va-ton demander de surveiller cette ado du clan rebelle (qui l'est aussi, rebelle)? Aux deux meilleurs guerriers du village, bien sûr, Astérix et Obélix. Mais, comme les avertissent les deux pères adoptifs de la jeune Adrénaline, compagnons d'arme de Vercingétorix qui leur en a confié la garde: «Prenez garde, elle fugue».

Les successeurs de Goscinny et Uderzo, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, confirment avec leur quatrième album qu'ils sont les dignes héritiers du duo génial. Conrad se fond de plus en plus dans le graphisme d'Uderzo et Ferri a su parfaitement comprendre l'esprit de la série et jouer avec ses codes.

Des fils pour le poissonnier et le forgeron

Excellente idée que d'imaginer une fille à Vercingétorix, personnage historique qui, ne l'oublions pas, apparaît dans la toute premier case de la toute première aventure, «Astérix le Gaulois», il y a 60 ans, jetant ses armes sur les pieds de César. Pas question ici évidemment de réinventer l'Histoire et de sonner la révolte de toute la Gaule contre les Romains. Adrénaline est surtout le prétexte et l'occasion de découvrir des habitants du village que l'on n'avait jamais vus jusqu'à présent: les ados. Ferri et Conrad nous présentent pour la première fois Blinix et Selfix, fils respectifs du poissonnier Ordralfabétix et du Forgeron Cétautomatix.

Le pirate Aznavour

Et même si Astérix tente d'infiltrer Obélix, «le plus adolescent de nous deux», parmi cette bande de jeunes, le fossé des générations ne se comblera pas si facilement: «Les sangliers au rythme où on les chasse, bientôt y en aura plus» et «Si ça se trouve, c'est la potion qui rend obèse», objectent les ados. Dialogues délicieux, jeux de mots jouissifs et comique de répétition utilisé à la perfection, cet album redonne au propre comme au figuré un coup de jeune à Astérix. Non pas que la série avait vieilli, mais parce qu'on y retrouve le tonus des meilleurs épisodes. Mention spéciale pour deux personnages annexes de cette 38e aventure: Ludwikamadéus, fils adoptif gothique (surdoué et hyperactif) d'un centurion romain et un petit pirate qui a les traits de Charles Aznavour et ne s'exprime qu'avec des titres de ses chansons. C'est cadeau! C'est qu'ado!

Michel Pralong

Créé: 24.10.2019, 11h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.